Le Dr. Gérald Kierzek lui aussi opposé à un reconfinement : son message sans équivoque

Les spécialistes de santé s’élèvent contre la possibilité d’un nouveau confinement national, ou même local. Le Docteur Gérald Kierzek n’a pas hésité à s’exclamer sur Twitter que les Français devaient profiter de leur liberté.

A propos de

  1. Gérald Kierzek

Troisième confinement ? Confinement local le week-end ? Autant d’hypothèses pour endiguer la pandémie de coronavirus que le président de la République Emmanuel Macron pourrait prendre et qui font sortir de leurs gonds les spécialistes de santé. Ce lundi 1er mars, le Docteur Gérald Kierzek, très critique envers l’exécutif, n’a pas caché qu’il était totalement opposé à un reconfinement. “Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux“, s’est-il exclamé sur Twitter, citant Benjamin Franklin.

Quelques jours auparavant, il partageait un message de Jean Leonetti, ancien ministre des Affaires européennes, qui prônait le rappel des gestes barrières, subvenir aux besoins des réanimations, ou encore l’accélération de la vaccination plutôt qu’un nouveau confinement. Des propos qui rejoignent ceux tenus par le Dr Martin Blachier.

« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. » Benjamin Franklin

“Il faut pousser les gens dehors”

Le soleil étant de retour depuis quelques jours, les Français sont sortis de chez eux. Ainsi, le week-end dernier, à Paris, les quais de Seine étaient bondés de monde. Cette foule compacte a été vivement critiquée sur les réseaux sociaux, si bien que les autorités se sont demandées s’il ne fallait pas fermer les quais ou tout simplement reconfiner Paris au moins le week-end. Ce lundi 1er mars, dans L’heure des pros, l’épidémiologiste Martin Blachier s’est dit “farouchement opposé” à l’hypothèse d’un reconfinement et que les scènes de foule sur les quais ne “l’inquiétaient absolument pas“. Je pense qu’au contraire il faut pousser les gens dehors, a-t-il estimé, rejoignant donc l’avis de son confrère.

Crédits photos : Capture écran : TF1

Autour de

Source: Lire L’Article Complet