Le coup de projecteur inattendu sur Nicolas Fafiotte, le créateur de robes des Miss France

Habitué de l’élection de Miss France depuis plus de 10 ans, le créateur lyonnais Nicolas Fafiotte vient de connaître un énorme coup de buzz à la suite de la dernière édition de la cérémonie, qui s’est déroulée le samedi 19 décembre.

Il a fait le buzz et pourtant, l’événement était loin d’être une première pour lui. Nicolas Fafiotte travaille en effet avec le comité Miss France depuis 2006. Jusqu’à cette année, le couturier lyonnais âgé de 46 ans confectionnait les robes des cinq finalistes du concours, ainsi que celles de Sylvie Tellier, la présidente du comité – qui a porté l’écharpe de Miss Lyon un an avant son propre couronnement, en 2002. Mais l’élection de Miss France 2021 a incontestablement marqué un tournant dans sa carrière.

Le styliste a décidé d’en faire plus, et de devenir le partenaire officiel de la cérémonie du 19 décembre. Un rôle qui impliquait de confectionner les robes des 29 prétendantes au titre de Miss France, mais aussi les smokings de Jean-Pierre Foucault. Et même si son nom de famille a suscité des moqueries sur Twitter, sa notoriété n’en a été que renforcée. Au lendemain de l’élection, sa boutique en ligne a cumulé les visites en nombre, à tel point qu’elle en est devenue momentanément indisponible.

Des centaines de nouveaux abonnés par jour

La curiosité pour le travail du styliste ne s’arrête pas là. Depuis samedi soir, le compte Instagram de Nicolas Fafiotte gagne en effet plusieurs centaines d’abonnés par jour. Un sacré coup de pouce donné par l’ex-Miss Univers et présidente du jury Iris Mittenaere, depuis devenue véritable influenceuse, suivie par plus de 2,5 millions de personnes sur Instagram. C’est en effet une photo publiée sur le réseau social par la jeune femme, sur laquelle elle pose dans une des robes de Nicolas Fafiotte, qui a lancé le buzz.

https://instagram.com/p/CJCDqherP8A

Une création qui a tout d’une robe de princesse, puisqu’il s’agit d’une robe brodée de cristaux qui a nécessité des centaines d’heures de travail acharné. Et le résultat n’a pas manqué de capter l’attention des internautes. «Ça fait chaud au cœur, surtout après cette année compliquée. Je retrouve le sourire grâce aux Miss», a confié Nicolas Fafiotte dans une interview au Progrès. Et ce partenariat n’est qu’un début : au cours des premiers mois de 2021, le couturier fera venir Amandine Petit, la nouvelle Miss France, dans son atelier de Lyon pour lui confectionner une robe sur-mesure. Il habillera également Clémence Botino, Miss France 2020, pour sa participation à la compétition Miss Univers.

Source: Lire L’Article Complet