Laure Calamy, mère solo et prostituée dans le thriller "Une femme du monde"

Présenté le 6 septembre en avant-première au Festival du cinéma américain de Deauville, le film Une Femme du monde met en scène Laure Calamy dans le rôle d’une mère de famille qui se prostitue.

Irrésistible dans la série Dix pour cent, puis dans le film Antoinette dans les Cévennes, un premier rôle au cinéma qui lui a permis de décrocher cette année le César de la meilleure actrice, Laure Calamy revient dans un tout autre genre cinématographique.

Une avant-première à Deauville

Dans Une Femme du monde, drame signé Cécile Ducrocq, l’actrice de 46 ans incarne Marie. À Strasbourg où elle se prostitue depuis 20 ans, Marie a son bout de trottoir, ses habitués, sa liberté et Adrien, son fils âgé de 17 ans. Pour assurer son avenir et lui payer des études, elle veut gagner de l’argent rapidement. Présenté en avant-première mondiale au Festival du cinéma américain de Deauville, dans la catégorie «Fenêtre sur le cinéma français», le film se dévoile dans un premier teaser de 45 secondes.

Mystère et tension

Comme dans la série télévisée qui l’a révélée, la comédienne joue à nouveau de son sex-appeal, non plus pour séduire son patron mais ses clients. Que ce soit dans une chambre d’hôtel pour une passe ou sur la scène d’un bar où elle se déshabille, Marie monnaie ses charmes. Si les premières images plantent le décor du film, elles ne dévoilent rien du scénario et laissent planer une certaine tension. Reste aux spectateurs à imaginer la suite… Avant de découvrir le film en salles, le 8 décembre prochain.

Source: Lire L’Article Complet