L’amour est dans le pré 2023 – Tout savoir sur Christine, cette maman de trois enfants

Ce lundi 30 janvier, M6 va diffuser les premiers portraits des agriculteurs de la nouvelle saison de L’amour est dans le pré. L’occasion de faire la connaissance de Christine, une éleveuse canin qui risque de séduire les téléspectateurs par son originalité et sa vie sentimentale.

Christine et prête à écrire un nouveau chapitre de sa vie. Lors de la diffusion des premiers portraits des agriculteurs de la 18ème saison de L’amour est dans le pré, ce lundi 30 janvier, les téléspectateurs vont faire la connaissance de cette pétillante sexagénaire. À la tête d’un élevage de chats Maine coons et de chiens Beaucerons arlequins, Christine a déjà eu un parcours sentimental bien rempli. Alors qu’elle n’avait que 17 ans, elle s’est mariée avec son premier amour. Une union qui a donné naissance à trois enfants, deux filles et un garçon. Mais après 40 ans de vie commune, la dynamique éleveuse a décidé de quitter son époux « peu démonstratif ». Outre ce défaut, c’est une rencontre qui a mis fin à leur mariage. Alors qu’elle participait à un concours canin, Christine est tombée sous le charme d’un autre homme. Un coup de foudre qui l’a motivé à tout quitter pour déménager dans le centre de la France. Malheureusement, la magie des premiers émois n’a pas duré. Cette idylle s’est achevée au bout de trois ans. Une rupture qui a été des plus douloureuse pour Christine.

Son cœur aujourd’hui réparé, la doyenne de cette nouvelle édition du programme champêtre est prête à refaire sa vie. Décrite comme « battante, indépendante mais d’une extrême tendresse et très émotive », Christine voudrait « un homme avec qui tout partager » avec qui elle pourrait partir en vacances, sortir… Et pour s’attirer les faveurs de l’éleveuse, ses futurs prétendants doivent cocher un certain nombre de cases. Christine recherche « un homme croyant », « gentil, simple et qui sache la comprendre. » Et si l’un d’entre eux réside dans le Sud-Est de la France, cela comblerait de joie la mère de famille. En effet, cette dernière ne serait pas contre l’idée de quitter la région Nouvelle-Aquitaine afin de se rapprocher de ses trois enfants. Reste à savoir si Christine trouvera ce compagnon idéal dans l’un de ses courriers…

>> PHOTOS – L’amour est dans le pré 2023 : découvrez le portrait des agriculteurs de la saison 18

A post shared by L'Amour est dans le pré (@adpm6)

Christine (L’amour est dans le pré 2023) : son étonnante passion gravée sur la peau

Christine est une femme haute en couleurs. En témoigne sa passion pour les loups. Et il y en a partout ! Que ce soit à travers divers éléments de décoration dans sa maison ou bien ses tatouages, cet animal sauvage est omniprésent dans le quotidien de l’éleveuse de 61 ans. Une collection surprenante qui est à l’image de sa personnalité atypique. Un goût pour cet animal qu’il serait bon de partager avec son futur compagnon. Mais que ses prétendants se rassurent, Christine est prête à leur faire une place parmi eux.

Crédits photos : Cecile ROGUE/M6

À découvrir en images

L’amour est dans le pré 2023 : découvrez le portrait des agriculteurs de la saison 18

Haut-Savoyard pur souche, Clément est la dernière génération d’une longue lignée de paysans. Éleveur de vaches laitières, l’agriculteur travaille quotidiennement avec son père, son oncle ainsi que son grand-père.

À 26 ans, Clément n’a jamais été en couple. Sa grande timidité l’a bien souvent empêché d’aborder la gent féminine. Sportif, dynamique et sincère, Clément souhaite rencontrer une femme simple et bienveillante pour l’aider à prendre confiance en lui.

Benjamine de la saison, Perrine est à la tête d’un élevage de 200.000 animaux et pas n’importe lesquels. La jeune femme est hélicicultrice et élève donc des escargots depuis trois ans. Dotée d’une volonté de fer, l’agricultrice surmonte au quotidien un problème de santé, une maladie cardiaque héréditaire.

Célibataire depuis six ans, Perrine recherche un homme « avec du caractère sans être excessif », sans enfant, tolérant et énergique.

Un retour surprenant ! Prétendant à L’amour est dans le pré en 2013, Julien a décidé de retenter sa chance pour cette édition 2023. À l’époque, il avait écrit à Guillaume. Depuis un an et demi, l’agriculteur est à la tête d’un cheptel de 50 vaches laitières.

Déçu des sites de rencontres, Julien espère enfin trouver chaussure à son pied grâce à l’émission champêtre. Il recherche un homme « dans son âge » dynamique et sociable pour construire quelque chose de sérieux et de durable.

Autour de

Source: Lire L’Article Complet