L'affaire Daval bientôt adaptée à la télévision : l'avocat de Jonathann s'exprime

Gaumont a indiqué le 9 novembre 2021, dans un communiqué, produire une série télévisée sur l’affaire Daval. Un feuilleton qui s’apprête à détailler l’affaire en six épisodes et sur lequel est revenu Me Randall Schwerdorffer, l’avocat de Jonathann Daval, dans Touche pas à mon poste lundi 15 novembre 2021 sur C8.

  • Jonathann Daval
  • Alexia Daval

Les sociétés de production Gaumont et Nac Films ont annoncé via un communiqué de presse, publié le mardi 9 novembre 2021, avoir fait l’acquisition des droits du livre Alexia, notre fille, paru le jeudi 21 octobre 2021 aux éditions Michel Laffont. Co-écrit par les parents d’Alexia Daval, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, et par le producteur Thomas Chagnaud, l’ouvrage s’apprête donc à être adapté en série télévisée et décliné en six épisodes de 52 minutes. Un projet que désapprouve la mère de Jonathann Daval, Martine Henry. « Je ne suis pas d’accord avec cette histoire de film, et Jonathann n’est pas d’accord non plus. Je voudrais que tout ça, ça s’arrête… On en a marre. Jonathann a été jugé, il va faire sa peine, qu’on le laisse en paix. C’est honteux, c’est indécent. Vraiment, il faut laisser les gens en paix, et les morts aussi… », a-t-elle ainsi expliqué dans une interview accordée à L’Est Républicain le mercredi 10 novembre 2021.

De son côté, Me Randall Schwerdorffer, l’avocat de Jonathann Daval, n’a pas hésité à donner son point de vue sur cette adaptation télévisée de l’affaire. Invité dans Touche pas à mon poste lundi 15 novembre 2021 sur C8, l’homme de loi a ainsi délivré son opinion face aux caméras. « Ce projet de série ne me surprend pas, il est connu depuis un certain temps. Deuxièmement, j’ai toujours pensé, y compris pendant l’affaire Daval, que non seulement il y aurait des livres sur l’affaire Daval, mais aussi qu’il y aurait des adaptations cinématographiques, ou une série qui naîtrait de cette affaire. Toutes les affaires pénales extraordinaires ont fait l’objet d’une adaptation, il n’y a aucune surprise pour moi« , a ainsi déclaré Me Randall Schwerdorffer face à Cyril Hanouna.

Me Randall Schwerdorffer : « Ce n’est pas une question de choix »

Tout comme le meurtre du petit Grégory, qui a récemment été retracé à travers la fiction baptisée Une affaire française sur TF1, l’affaire Daval va donc prochainement être adaptée en série télévisée. Un projet que les proches de Jonathann Daval pourraient faire échouer ? « Ce n’est pas une question de choix. Le principal intéressé aujourd’hui, Jonathann Daval, les parents d’Alexia, y compris les parents de Jonathann, n’ont pas leur mot à dire en réalité. Quand bien même Gaumont n’achèterait pas les droits du livre, Gaumont a tout à fait le droit de faire un film, l’affaire est dans le domaine public et juridiquement on ne peut pas s’y opposer« , a ainsi indiqué Me Randall Schwerdorffer dans TPMP. Et de conclure sur le plateau de C8 : « Nous ne disons pas que nous avons la vérité dans cette affaire. Mais la famille d’Alexia n’a pas non plus la vérité. Et au milieu de tout ça, il y a une synthèse à faire pour faire un sujet qui soit honnête et sincère ».

Source: Lire L’Article Complet