Lââm en deuil : ce détail troublant au sujet de sa rencontre avec son mari

Robert Suber est décédé le mardi 2 novembre 2021. Depuis, la chanteuse Lââm continue d’honorer la mémoire de son mari sur les réseaux sociaux. La star a fait une confidence au sujet de sa rencontre avec celui qui a partagé sa vie, vendredi 5 novembre 2021.

  • Lââm

Lââm est endeuillée. La chanteuse de 50 ans a annoncé le mardi 2 novembre 2021 la mort de son mari, Robert Suber, via les réseaux sociaux. Une annonce faite sur Instagram, où la chanteuse a l’habitude d’interagir avec sa communauté. « Mon mari pour toujours […] Repose en paix Suber, mon amour », a-t-elle écrit dans un post présentant une photo de son défunt mari. Une terrible nouvelle qui a bouleversé de nombreux internautes. Décédé d’un cancer du pancréas fulgurant, l’artiste Robert Suber a épousé Lââm en 1996. Depuis l’annonce de sa mort, la chanteuse ne passe pas une journée sans avoir une pensée pour celui qui a accompagné sa vie pendant toutes ces années. La jeune femme avait notamment dû faire taire certaines rumeurs au sujet de la mort de son mari. « Les cafards du net qui disent que mon mari, c’était un drogué, fermez vos bouches d’égout et allez vous faire mettre une grosse pendule où je pense. Mon mari était un grand sportif. Sport tous les jours dehors à 7 h du mat' », avait-elle affirmé en colère.

Lââm évoque un détail troublant au sujet de la mort de son mari

Vendredi 5 novembre 2021, la chanteuse Lââm a mis en ligne une nouvelle photo sur Instagram pour honorer la mémoire de son ami, Pascal Mulot. L’artiste et ancien partenaire de son époux, Robert Suber est décédé le 10 juin 2010. La chanteuse a livré un détail troublant au sujet de l’ami de son mari. « C’est grâce à Pascal Mulot que j’ai rencontré mon super mari en 1994 dans un club à 5 h du mat (sic) à place Clichy. Mon mari est mort à place Clichy à l’hôpital bizarrement », a noté Lââm. Une coïncidence qui a ému la star qui a participé à la dernière édition de l’émission Danse avec les stars. « Mon mari sortait de studio, Pascal lui avait envoyé un billet pour qu’il vienne des États-Unis enregistrer pour dix jours. La suite vous la connaissez, mon mari a quitté les États-Unis pour toujours, pour vivre notre grande histoire d’amour », s’est-elle souvenue.

Source: Lire L’Article Complet