“La vague Omicron cataclysmique n’aura pas lieu” : Martin Blachier tient à rassurer

Invité sur le plateau de l’émission 24h Pujadas sur LCI, Martin Blachier a tenté de se montrer rassurant sur une possible nouvelle vague de contaminations due au variant Omicron.

Alors que la vague Omicron ne cesse d’inquiéter les Français, en voilà un qui tient à rassurer. Le docteur Martin Blachier était l’invité de David Pujadas dans son émission 24h Pujadas, diffusée chaque soir sur LCI. « On est tous convaincus que la vague Omicron cataclysmique qu’on avait prévue n’aura pas lieu« , a affirmé le médecin, pas toujours apprécié des internautes. « Il y a dix jours, j’étais sur mes simulations, on avait des scénarios Omicron qui nous faisaient peur. On voyait des choses, on ne savait pas qu’il y avait cette différence de virulence avec Omicron et on se disait qu’il pourrait se passer quelque chose d’assez dur. On avait tous peur« , a-t-il poursuivi.

Mais aujourd’hui Martin Blachier se veut rassurant, notamment en comparaison à nos voisins britanniques. « Petit à petit, on a vu les données anglaises, on a vu que le variant Omicron s’envolait et que le nombre de patients en réanimation diminuait pendant un certain temps« , a-t-il déclaré, avant de continuer : « Ici, ça faisait 10 jours, puis 15 jours, donc on s’est dit là, normalement, vu la fulgurance du phénomène, on devrait voir quelque chose« . Mais selon le médecin, la vague Omicron n’aura bel et bien pas lieu en France. « Chaque jour, la probabilité que ça se passe très bien augmente, et maintenant, on est dans une confiance suffisante« , a-t-il conclu.

De nouvelles mesures du gouvernement

Par ailleurs, le Premier ministre Jean Castex a annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation de l’épidémie ce lundi 27 décembre. Ainsi, les grands événements sont désormais limités à 2 000 personnes en intérieur et 5 000 en extérieur. Les concerts debout sont quant à eux interdits. De plus, le délai pour recevoir une dose de rappel passe à trois mois après la dernière injection. À partir du lundi 3 janvier 2022, il faudra consommer obligatoirement assis dans les bars et dans les restaurants, et il sera interdit de boire et manger dans les cinémas, théâtres et transports collectifs.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran LCI

Autour de

Source: Lire L’Article Complet