“La fête de la Liberté” au Bataclan : pourquoi certains artistes ont décliné l'invitation

Mardi 23 novembre 2021, France 2 diffuse La Fête de la Liberté, une émission hommage au 13-novembre, organisée dans le Bataclan. Comme le raconte Le Parisien, certains artistes n’ont pas souhaité être de la partie…

Restez informée

Mardi 23 novembre 2021, France 2 diffusera une émission intitulée La Fête de la Liberté. Présentée par Daphné Bürki, elle donne rendez-vous aux téléspectateurs au Bataclan où se succèderont des artistes de tous les arts de la scène pour une soirée commémorative du 13-novembre. Chaque artiste a choisi d’interpréter une œuvre à sa manière. François Cluzet sera notamment sur scène pour offrir une lecture du poème de Simone Veil intitulé Il restera de toi. Il sera accompagné des musiciennes Julie et Camille Berthollet qui joueront de concert la bande-originale du film Intouchables, rapporte Le Parisien, le 23 novembre. « Ça va être émouvant, comme à chaque fois qu’on revient. C’est important de refaire de la musique ici, de revivre des émotions positives dans un lieu comme celui-ci. Se sentir vivant sur scène, ça a l’air ultrabête, mais c’est pour ça qu’on y va. C’est ce qu’on ressent quand on y est », se sont réjoui les musiciennes.

Des souvenirs gravés dans les mémoires

Parmi les artistes à avoir répondu à l’invitation, il y a JoeyStarr, Camélia Jordana, ou encore Cali. Pour nombre d’entre eux, revenir sur cette scène était essentiel pour tourner la page. « Plutôt que d’en faire un sanctuaire, il faut continuer à propager la culture dans ces lieux qui ont été touchés par des gens qui voulaient empêcher les artistes de s’y produire », a affirmé Mathieu Madénian, qui jouera lui aussi sur la scène du Bataclan lors de cette soirée spéciale. Une idée partagée par Cali qui aimerait voir ce rendez-vous devenir annuel. « Il serait bien d’organiser chaque année un concert commémoratif, pour qu’il n’y ait pas que des cérémonies avec les élus et les autorités« . D’autres artistes n’ont, en revanche, pas eu la force de revenir dans ce lieu qui a abrité une des tragiques attaques terroristes survenues le 13 novembre 2015. Comme l’affirme le quotidien, pour ces artistes le Bataclan est marqué « au fer rouge« .

Source: Lire L’Article Complet