La famille royale moquée : Harry appelé à prendre sa défense

Depuis le 29 juillet dernier, le dessin animé « The Prince » parodie la famille royale britannique sur HBO Max. Outré par la représentation faite du prince George, l’ancien majordome de la princesse Diana a appelé le prince Harry à réagir.

Avant de s’inquiéter du contenu des mémoires du prince Harry, la famille royale britannique doit d’abord faire face à la série parodique The Prince. Diffusée sur HBO Max depuis le 29 juillet dernier, la production caricature le clan Windsor, notamment le prince George, qui évolue en tant que personnage principal. Une atteinte portée à l’héritier de la couronne qui ne plaît pas à Paul Burrell. Ce mercredi 25 août, le Daily Express rapporte que l’ancien majordome de la princesse Diana a même appelé le prince Harry à soutenir son neveu, après s’être indigné de son silence.

Paul Burrell a ainsi déclaré qu’il estime que le dessin animé pourrait être « extrêmement préjudiciable » à l’enfant, car « il se moque de lui ». Étonné que les Sussex n’aient pas réagi, l’ancien majordome a déclaré : « Alors que Meghan et Harry sont heureux de prêter leur voix pour soutenir des associations de santé mentale, il me semble ironique qu’ils ne s’expriment pas pour défendre leur famille ».

La santé mentale du prince George inquiète

En apprenant la diffusion de The Prince, le prince Harry aurait simplement perçu l’aspect humoristique de la production. Dans celle-ci, toute la famille royale est représentée, y compris la princesse Charlotte et le prince Louis, mais aussi Meghan Markle et le prince Harry. De son côté, le prince George apparaît comme un petit garçon colérique, hautain et capricieux. Quelques jours après la diffusion de The Prince, le journaliste Dan Wootton s’est indigné de l’absence de réaction du couple Sussex dans une chronique publiée sur MailOnline. Il a par ailleurs évoqué les conséquences d’un tel programme sur la santé mentale du prince George, qui devra faire face à ses camarades de classe et ses amis, qui seront « exposés à ces imbécilités sur internet ». Les murs du palais de Buckingham ne cessent de trembler.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet