L' ex conseiller de François Hollande balance à tout va sur Emmanuel Macron

Dans son livreTant qu’on est tous les deux (Flammarion/Versilio) sur le couple Macron, la journaliste Gaël Tchakaloff a également interrogé divers membres de l’équipe élyséenne actuelle et passée. Parmi eux, Gaspard Gantzer, ex-conseiller de François Hollande.

  • Emmanuel Macron
  • François Hollande
  • Brigitte Macron

Son livre est l’événement politico-médiatique de cette rentrée. Gaël Tchakaloff a suivi au plus près, durant deux ans, le couple Macron. Devenue une amie de Brigitte Macron puis du Président, la journaliste livre un document inédit qui éclairent sous un jour méconnu le quinquennat du Président et la vie à l’Elysée. La journaliste a interrogé l’ancien conseiller communication de François Hollande. Gaspard Gantzer fut également sur les bancs de l’ENA en même temps qu’Emmanuel Macron. C’est dire s’il le connaît bien. “L’amitié lucide ne pardonne rien. Il ne lui a pas dit qu’il me voyait”, écrit l’auteure dans un chapitre intitulé Matoiseries. “Il attaque fort”, ajoute-t-elle. C’est peur dire! Moi, j’ai un problème avec sa victoire, je ne pensais pas qu’il gagnerait. Le connaissant, quand il a commencé à se faire passer pour le patron de la « start-up nation » alors que le mec a eu un computer en 2014, pour le président de la « new generation » tandis qu’il n’est jamais allé en boîte de nuit de sa vie, qu’il a eu la vie qu’on a à quarante ans quand il en avait vingt-cinq, qu’il n’a pas baisé l’intégralité de la planète entre vingt et trente ans, qu’il est anormal parce qu’il n’a jamais eu de souci avec la drogue, le sexe ou l’alcool, que sa vraie originalité, c’est pas qu’il est normal, c’est qu’il est straight… Eh bien, tu vois, je pensais que les gens ne pourraient pas le croire. J’avais oublié un truc évident, le mec est physiquement jeune.”

Macron-Hollande, une relation à sens unique

Pour les vacheries, le compte est bon. Pas tout à fait. Le vrai tournant, c’est quand il est parti de Rothschild pour aller chez Hollande, la conquête du pouvoir l’a physiquement modifié. Je l’ai quitté à l’ENA, je le retrouve en tant que collaborateur à l’Élysée, c’est plus le même mec. Quand je l’ai connu, il avait encore son look de lycéen khâgneux, cheveux longs bouclés, chemise ouverte de philosophe-poète-amoureux transi avec un léger embonpoint. Je découvre à l’Élysée un gars amaigri, asséché, le cheveu très court, le costume de banquier et tout le tralala.” Quand la journaliste l’interroge sur la relation entre l’ancien et l’actuel président, la réponse claque. “Il n’y a plus aucune relation entre Hollande et Macron, je pense que Macron l’a trahi mais cela ne fait pas de lui un enculé. Hollande dit, « je lui ai tout donné, il m’a trahi ». Emmanuel dit, « il est venu me chercher, je ne lui ai rien demandé ». Mais la réalité, c’est qu’Hollande a donné sa confiance à un gars, à plusieurs reprises, et que dès septembre 2015, ce gars se prépare à la présidentielle, parce qu’il veut être président de la République depuis toujours”, affirme Gaspard Gantzer. (…) La véritable question est humaine. Hollande n’était plus sur le terrain politique avec Emmanuel, il a eu un « crush » amicalo-filial pour lui, il s’est entiché de lui, et ce n’était pas réciproque.”

A lire aussi: Emmanuel Macron : les révélations de sa mère sur ses rapports complexes avec sa belle-fille Brigitte

Source: Lire L’Article Complet