Kate Middleton : dépression, anxiété… Elle se livre comme jamais

Dans une nouvelle vidéo révélée par l’équipe de communication de Kate Middleton ce vendredi 6 mai 2022, la duchesse de Sussex, qui vient d’être nommée marraine de l’Alliance pour la Santé Mentale Maternelle, a évoqué avec engagement les difficultés liées au rôle de mère.

Kate Middleton a récemment endossé un nouveau rôle d’une importance capitale à ses yeux : elle est devenue marraine de l’association Maternal Mental Health Alliance (l’Alliance pour la Santé Mentale Maternelle), célébrant l’ouverture des nouveaux locaux de l’œuvre de bienfaisance aux côtés de la princesse Anne le 27 avril dernier. Dans une nouvelle vidéo dévoilée ce vendredi 6 mai 2022, dont le contenu a été relayé par le tabloïd Hello !, la mère de George (8 ans), Charlotte (7 ans) et Louis (4 ans) a déclaré qu’elle est « très fière » d’assumer cette nouvelle responsabilité. La future reine a expliqué que l’éducation d’un enfant peut être éprouvante. Celle qui a donné vie à ses trois enfants et qui s’occupe d’eux au quotidien en sait quelque chose…

« La naissance d’un enfant est l’un des plus grands cadeaux de la vie. Mais cela peut aussi être l’une des périodes les plus difficiles pour de nombreuses familles. Personne ne devrait affronter ça seul », a commencé Kate Middleton. La mère de famille a poursuivi en rappelant qu’il était très fatigant de mettre au monde un enfant et de s’occuper d’un nourrisson : « Nous savons tous que la grossesse, l’accouchement et les premiers mois et années de la vie d’un enfant peuvent être extrêmement exigeants en termes de temps et d’énergie. Les parents se sentent souvent seuls et dépassés par ces premières années. »

A post shared by Duke and Duchess of Cambridge (@dukeandduchessofcambridge)

« Personne n’est à l’abri de l’anxiété et de la dépression » : Kate Middleton soutient les jeunes parents

La duchesse de Cambridge a rappelé qu’environ 20 % des femmes au Royaume-Uni ont déclaré souffrir d’une maladie mentale périnatale : « Malheureusement, nous savons aussi que beaucoup d’autres souffrent en silence. Personne n’est à l’abri de l’anxiété et de la dépression pendant cette période. Il est donc crucial que tous ceux qui pourraient être en difficulté reçoivent le bon soutien au bon moment, afin qu’ils puissent partager ces sentiments sans crainte de jugement et qu’ils puissent accéder à l’information, aux soins et au soutien dont ils ont besoin pour se rétablir », a déclaré la femme du prince William, très engagée auprès des enfants et du bien-être de leurs mères.

La Maternal Mental Health Alliance est un organisme de bienfaisance britannique qui réunit plus de 100 organisations pour veiller à ce que les femmes et les familles qui font face à des problèmes de santé mentale périnatale reçoivent les soins et le soutien appropriés. « Il y a encore beaucoup à faire, a conclu Kate Middleton. Et c’est à chacun d’entre nous de soutenir les parents et les aidant. Parce qu’en veillant à ce que la prochaine génération d’enfants puisse s’épanouir, nous pouvons contribuer à bâtir une société plus forte, plus saine et plus enrichissante. »

>> George, Charlotte, Louis: la vraie vie des petits princes de Cambridge

Kate Middleton, une future reine « dévouée » pour « la petite enfance » et la « santé mentale »

Reconnaissante de l’engagement de la maman de 40 ans, Luciana Berger, la présidente de l’association a confié : « Le dévouement de longue date de la duchesse à l’égard de la petite enfance et son vif intérêt pour la santé mentale se marient merveilleusement avec la mission de l’Alliance de veiller à ce que chaque mère, bébé et famille touchés par des problèmes de santé mentale périnatale puisse avoir accès aux soins et au soutien nécessaires. Nous sommes impatients de travailler avec la duchesse pour faire de cet objectif une réalité pour tous. »

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet