Karine Le Marchand victime d’une arnaque : elle pousse un coup de gueule

Ce vendredi 5 août, Karine Le Marchand a tapé du poing sur la table : une marque a utilisé son image sans son accord pour mettre au point une arnaque. La présentatrice de L’amour est dans le pré s’est emparée de son compte Instagram pour dénoncer l’escroquerie.

Attention aux fausses publicités sur les réseaux sociaux ! Même Karine Le Marchand peut en faire les frais. La célèbre présentatrice de M6 a alerté ses centaines de milliers d’abonnés dans sa story Instagram ce vendredi 5 août, après s’être aperçue qu’une marque avait utilisé des photos d’elle sans son accord pour promouvoir des produits aidant à la perte de poids. « Attention Arnaque ! » s’est exclamée la figure phare de L’amour est dans le pré avec un émoji témoignant de son exaspération. « Ce n’est pas moi qui vends cette merde, c’est une escroquerie », a précisé l’amie de Stéphane Plaza, avant de demander aux internautes de « signaler » les personnes responsables de cette publicité mensongère.

La publicité en question est un montage sur lequel on voit Karine Le Marchand tout sourire, poser à côté d’un paquet de ce qui semble être des bonbons « perte de poids » à la « formule Cétogène ». « J’ai perdu 16 kilos en seulement 2,5 semaines ! Ça a juste fondu comme si ce n’était rien ! Je me sens incroyable et c’était tellement simple », ont écrit les arnaqueurs au-dessus de la photo, laissant penser qu’il s’agit là des mots de Karine Le Marchand.


Cette escroquerie est d’autant plus scandaleuse pour Karine Le Marchand qu’elle a souffert de troubles alimentaires étant plus jeune. La jolie brune a en effet été atteinte d’anorexie quand elle était aux prémices de sa carrière en tant que modèle. « Quand j’ai commencé, on m’a dit que j’avais trop de hanches. Je me suis mise à faire du sport, je ne mangeais quasi plus… Je suis passée sous la barre des 50 kilos pour 1,77 mètre« , avait ainsi confié la présentatrice dans les colonnes de Gala en novembre 2021.

>> PHOTOS – Karine Le Marchand, Lily-Rose Depp… Ces personnalités qui ont souffert de troubles alimentaires

Leonor d’Espagne elle aussi victime d’une usurpation de son image

C’est à croire que cette semaine, les stars n’en finissent pas d’être victimes d’usurpation de leur image… Depuis ce mercredi 4 août, un faux compte TikTok au nom de la princesse Leonor d’Espagne, fille aînée du roi Felipe et de la reine Letizia, affole les Espagnols, qui sont persuadés que l’adolescente de 16 ans s’est mise au réseau social populaire chez les jeunes. Une vidéo sur laquelle il semblerait que la princesse danse sur la chanson Medina du rappeur philippin Andrew Ford a également fait le buzz.

En réalité, l’héritière du trône d’Espagne a été victime de deepfake, une technique permettant de coller son visage sur le corps d’une autre personne. Nos confrères d’Histoires Royales ont en effet révélé que le visage de Leonor d’Espagne a été ajouté sur celui d’une jeune philippine du nom d’Ericka Pena, véritable auteure et danseuse de sur la vidéo. Le palais royal a bien confirmé que l’enregistrement ne provient pas de la princesse des Asturies.

Crédits photos : JB Autissier / Panoramic / Bestimage

A propos de


  1. Karine Le Marchand

Autour de

Source: Lire L’Article Complet