Karine Ferri : ses confidences sur ses difficultés en tant que maman

Pas facile la vie de parent. Même Karine Ferri, auteure du livre Une vie en équilibre, ne cache pas ses faux-pas de maman dans un entretien accordé à Télé-Loisirs, en kiosque le 15 novembre 2021.

  • Karine Ferri

Elle a beau présenter le loto, Karine Ferri a parfois du mal à trouver les bons numéros. Déjà, sur le plan professionnel, la saison n’est pas aux réjouissances puisque l’animatrice de TF1, qui épaulait Camille Combal lors des prime-time de Danse avec les stars, a été reléguée en deuxième partie de soirée pour débriefer la soirée et recueillir les impressions des candidats. Un rôle plus confidentiel dont elle ne s’offusque pas, bien au contraire. « J’ai la chance d’avoir mon moment à moi, de détente et d’échange. Je suis ravie de cette nouvelle configuration. C’est super d’avoir ce temps qui me manquait tant », confiait-elle à nos confrères de Télé Star, le 5 novembre 2021, elle qui reste imperméable aux critiques. Pourtant, une information rapportée par Public révélait que la compagne de Yoann Gourcuff était assise sur un siège éjectable. Heureusement, elle peut compter sur sa vie de famille pour oublier les tracas du quotidien chez son employeur. Quoique…

« Les parents parfaits n’existent pas »

Car sa vie de maman lui prend énormément d’énergie, alors qu’elle vient d’écrire Une vie en équilibre, ouvrage où elle dévoile notamment ses secrets pour aider ses enfants à s’épanouir. Une autobiographie intimiste née de ses difficultés à parfois assumer ce statut de mère modèle. « Je connais le travail, l’énergie, l’envie que je mets dans tout ce que je fais, que je sois à la maison, avec mon marie et mes enfants, ou sur un plateau de télévision », souligne dans Télé 7 jours, en kiosque le 15 novembre 2021, celle qui s’est installée en Bretagne. Et contrairement à l’image de femme fatale qu’elle renvoie, Karine Ferri possède également des failles. « Bien sur, je me trompe. Je suis un être humain. Comme je le dis dans mon livre, les parents parfaits n’existent pas », estime-t-elle, ajoutant, non sans sincérité : « Mais, c’est beau les imperfections, non ? ». Des confidences qui pourraient aider les parents à décomplexer face aux difficultés contractées avec leurs enfants.

Source: Lire L’Article Complet