Juliette Binoche, Marion Cotillard… Elles se coupent les cheveux dans une vidéo choc

En signe de solidarité avec la kurde iranienne Mahsa Amini, décédée le 16 septembre après avoir refusé de porter le voile, les actrices françaises se coupent les cheveux. Un manifeste fort.

Il fallait marquer le coup, les actrices françaises l’ont fait. A commencer par Juliette Binoche dont l’intensité vibrante face caméra porte le propos. À sa suite, Marion Cotillard, Isabelle Carré, Eye Haïdara, Isabelle Huppert, Muriel Robin, Laure Calamy, Charlotte Gainsbourg, Berenice Bejo ou Julie Gayet dont le rayonnement va jusqu’aux Etats-Unis apparaissent dans une vidéo en train de donner un coup de ciseau à leur chevelure au rythme de la reprise persane de Bella Ciao .

Une vidéo de solidarité devenue virale sur les réseaux sociaux en réponse à la mobilisation des iraniennes suite au récent décès de Mahsa Amini, 22 ans. Celle-ci, arrêtée par la police des moeurs pour infraction au code vestimentaire de la République islamique, s’était refusée à porter le voile.

A post shared by SOUTIEN FEMMES IRAN (@soutienfemmesiran)

Pourquoi le décès de Mahsa Amini soulève une vague d’indignation dans le monde ?

Mahsa Amini, qu’on soupçonne d’être morte sous les coups de la police, est devenue une figure de la rébellion au régime autoritaire d’Ali Khamenei. La police a eu beau nier toute responsabilité concernant le décès de la jeune fille, dans de nombreuses villes d’Iran, les femmes enlèvent publiquement leur hidjab ou se coupent les cheveux. Une révolte massive réprimée avec force, mais qui soulève, dans le monde, une vague d’indignation. Au point qu’environ 150 villes ont vu fleurir des manifestations en hommage aux femmes iraniennes.

Au sein du 7e art français, cette prise de position rare marque l’engagement des artistes pour leur liberté à travers le monde et souligne l’universalité des causes. Amnesty International a fait état de la violence «impitoyable» à laquelle se livrent les forces de l’ordre en Iran. Un bilan qui ne pouvait être ignoré par le milieu du cinéma qui se bat constamment, à travers ses représentations, contre la censure. Lors du dernier Festival de Cannes, rappelons que c’est une Iranienne, Zar Amir Ebrahimi, qui a remporté le prix d’interprétation féminine pour le film « Les nuits de Mashhad ».

Crédits photos : Baptiste Autissier / Panoramic / Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Juliette Binoche

  • Marion Cotillard

  • Charlotte Gainsbourg

  • suivre plus de stars

Autour de

Source: Lire L’Article Complet