Julie de Bona : ses confidences touchantes sur son mari

Dans une interview accordée à Télé Star, à retrouver en kiosques ce lundi 30 août, Julie de Bona a glissé quelques timides confidences au sujet de son mari.

De nature pudique, Julie de Bona n’a pas tendance à se confier sans tabou au sujet de sa vie privée. Pourtant, dans une interview accordée au magazine Télé Star, à retrouver en kiosques ce lundi 30 août, l’actrice à l’affiche de Je l’aime à mentir, à retrouver sur M6, a accepté d’ouvrir son jardin secret avec de timides et tendres confidences sur son mari. "Je l’aime avec des petits mensonges, ceux pour éviter de blesser", a-t-elle amorcé. "Mais si on va dans les gros mensonges, qu’on trahit ou qu’on ment sur soi-même, ce n’est plus de l’amour."

Ce n’est pas la première fois que Julie de Bona se livre aussi timidement au sujet de l’homme qui partage son quotidien. Au mois de décembre 2020, elle se confiait auprès de Télé 7 Jours sur ses complices masculins à l’écran, de Tomer Sisley à Agustin Galiana. "Ils ne sont pas à la hauteur de mon mari, c’est lui le plus sexy ! Cela dit, ils sont tous très chouettes. Je suis devenue très pote avec Agustín. Tomer, c’est mon Toto, je l’adore. J’ai aussi joué avec Tewfik Jallab, Thomas Jouannet, Bruno Debrandt, David Baiot, Samir Boitard… Même s’ils n’arrivent pas à la cheville de mon époux, je n’ai vraiment pas à me plaindre !", disait-elle.

Julie de Bona, éternelle discrète

La comédienne de 40 ans fait cependant tout pour protéger l’anonymat de son mari. Règle que Julie de Bona n’a jamais trangressée, même en annonçant la naissance de son enfant. En effet, le 13 août 2018, après avoir vécu l’intégralité de sa grossesse dans l’ombre, l’ex-star du Bazar de la Charité a révélé avoir accueilli son premier enfant sans indiquer l’identité du père. Autres informations manquantes : le sexe et le prénom du bébé. Vivons heureux, vivons cachés.

Interview à retrouver en intégralité dans votre magazine Télé Star en kiosque et en version numérique ce lundi 30 août.

Source: Lire L’Article Complet