Johnny Hallyday : ce rêve réalisé grâce à Emmanuel-Philibert de Savoie qui a mis Laeticia en colère

Johnny Hallyday était un passionné de motos et de voitures. Avec l’aide d’Emmanuel-Philibert de Savoie, le rocker a été en mesure d’acquérir le modèle rare d’une Lamborghini. Un achat qui n’a pas vraiment plu à sa veuve, Laeticia Hallyday.

Johnny Hallyday

Laeticia Hallyday

Quand on mentionne Johnny Hallyday, on pense tout de suite à sa passion pour les motos et notamment les Harley-Davidson. Le Taulier, dont la veuve a retrouvé l’amour dans les bras de Jalil Lespert, était un collectionneur de deux roues depuis ses 18 ans. L’idole des jeunes avait même publié un ouvrage, Mes motos et voitures d’exception, 60 ans de collection, aux éditions Hugo Image, avec Jean Basselin. L’autre grand amour de Johnny Hallyday était donc les voitures. Grâce au prince de Piémont, Emmanuel-Philibert de Savoie, celui-ci a été en mesure de réaliser l’un de ses rêves. Le chef de la maison royale d’Italie a rencontré le rocker il y a plus de vingt-cinq ans. Dans un entretien accordé au magazine Point de vue et publié ce jeudi 15 juillet 2021, le mari de Clotilde Courau se souvient d’une demande particulière formulée par l’artiste.

“Il rêvait d’acquérir une Lamborghini”

Lorsque je logeais chez Johnny et Laeticia à Los Angeles, nous prenions les motos et je l’accompagnais à ses enregistrements en studio” se remémore-t-il auprès de nos confrères et de révéler : “Peu de temps avant sa disparition [le 5 décembre 2017, dans sa maison de Marne-la-Coquette, ndlr], il rêvait d’acquérir une Lamborghini. Il m’avait fait part de sa difficulté à se procurer un modèle si rare“.

Grâce à ses contacts, Emmanuel-Philibert de Savoie a réussi à lui obtenir le modèle tant convoité. “J’avais appelé les bureaux italiens de la marque et fini par lui en trouver une. Laeticia m’en veut encore et je ne sais pas si c’était la meilleure affaire pour lui... Il l’a peut-être conduite cinq fois. Mais il en était tellement heureux, il m’envoyait des films tous les jours, ajoute-t-il dans un grand éclat de rire. Il a travaillé toute sa vie pour arriver à cela.” Et lui n’était pas du genre à faire machine arrière !

Source: Lire L’Article Complet