Johnny Hallyday “acheteur compulsif” ? Cette étonnante habitude qui agaçait Laeticia Hallyday

Ce mardi 25 mai, RMC Story diffusait le reportage “La face cachée de Laeticia Hallyday : Ultimes secrets sur l’héritage de Johnny”. L’occasion de décourir que Johnny Hallyday avait une drôle d’habitude dépensière qui énervait beaucoup son épouse.

Johnny Hallyday

Laeticia Hallyday

Plus de trois ans après la mort de Johnny Hallyday, l’ombre du Taulier ne cesse de planer sur sa famille et ses proches endeuillés. Il faut dire que, malgré les nombreuses querelles concernant son héritage, le regretté mari de Laeticia Hallyday manque à tout le monde. Alors, pour continuer d’honorer sa mémoire, RMC Story diffusait le reportage La face cachée de Laeticia Hallyday : Ultimes secrets sur l’héritage de Johnny ce mardi 25 mai.

L’occasion de revenir sur le train de vie de Johnny Hallyday, qui avait un rapport “hallucinant” avec l’argent selon le photographe Daniel Angeli. Un rapport comparé à celui de “la reine d’Angleterre !” “L’argent n’était pas un problème. C’était un puits sans fond, quand il voulait quelque chose, il l’avait”, a affirmé Benjamin Locoge, grand reporter pour Paris Match. Détaché de l’argent, le papa de David et Laura dépensait entre “200 000 et 400 000 euros par mois” selon le documentaire. “’Envoyez la facture’, c’était son mot préféré dans les magasins“, a souligné Jean-Pierre Pasqualini, directeur des programmes de Melody TV.

« Il ne l’a pas acheté »

Collectionneur et acheteur compulsif, Johnny Hallyday avait une étrange habitude selon son ami Pierre Billon. “Quand tu fais les voyages avec Johnny, tu passes à Noirmoutier, il veut acheter une maison. Un peu plus loin, tu passes à Nantes et il trouve que c’est une bonne idée d’acheter un hôtel et dix minutes après, il trouve que c’est une fantastique idée de monter un restaurant. Il était un acheteur compulsif, ça c’est sûr”, a assuré l’auteur-compositeur. Un plaisir qui n’était pas franchement au goût de Laeticia Hallyday, surtout lorsqu’elle avait découvert que son époux avait versé une caution pour un chalet au Canada. Il s’est fait engueuler par sa femme en rentrant et il ne l’a pas acheté. Ça me fait rire parce que Johnny, il avait une maison à Saint Barth, il n’aimait pas le sable. Il avait une maison à Gstaad, il n’aimait pas la neige”, s’est souvenu Daniel Angeli avec émotion.

Source: Lire L’Article Complet