Johnny Depp cinglant : sa réponse lapidaire aux nouvelles accusations d’Amber Heard

La bataille juridique entre Johnny Depp et Amber Heard est loin d’être terminée. Trois semaines après la fin de leur procès, les ex-époux s’attaquent désormais par le biais de leurs porte-parole et avocats respectifs.

A propos de


  1. Johnny Depp


  2. Amber Heard

Le 17 juin, Amber Heard a accordé à la NBC une interview exclusive. Sur le plateau de l’émission Today, elle a affirmé avoir en sa possession un « classeur entier » de « notes de son thérapeute » et « des SMS » qui prouveraient la violence dont Johnny Depp aurait fait preuve à son égard, dès le début de leur relation en 2011. Des preuves que les jurés n’ont jamais pu consulter, puisque le juge les a déclarées « irrecevables », rapportait l’Independant. Une interview qui a fait réagir son ex-mari. Ou plutôt l’équipe qui l’entoure, laquelle a fait parvenir à Law & Crime une réponse sous forme de communiqué. « Il est dommage que pendant que Johnny cherche à aller de l’avant dans sa vie, la plaignante et son équipe essaient encore de répéter, imaginer, « litiger » des problèmes qui ont déjà été jugés par un tribunal. Un verdict a été rendu à l’unanimité et sans équivoque par un jury, en faveur de Johnny. »

En réaction, le porte-parole d’Amber Heard a tenu à répondre à son tour. « Si M. Depp ou son équipe ont un problème avec ça [l’interview donnée à la NBC, NDLR], nous recommandons que Johnny lui-même s’assoie face à Savannah Gutherie pendant une heure et réponde à toutes ses questions. » Dans cette interview donnée quelques semaines après le verdict, Amber Heard s’est longuement confiée sur sa version des faits et son expérience d’un procès ultra-médiatisé, suivi et commenté par des milliers de gens. Elle a notamment déploré que « le moulin à rumeurs continue comme au premier jour – inexactes, inélégantes et un peu folles ».

> Découvrez en images l’évolution physique de Johnny Depp et Amber Heard.

La violence des réseaux sociaux

Au fil du procès, la maman de Oonagh a dû faire face à une vague de haine sur les réseaux sociaux. « Je me fiche de ce que les gens pensent de moi et de ma vie privée. Je ne le prends pas personnellement. Mais même si vous pensez que je mérite toute cette haine, même si vous pensez que je mens, vous ne pourrez pas me regarder dans les yeux et me dire que ce qui s’est passé sur les réseaux sociaux était juste. »

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Backgrid USA / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet