Joana Balavoine : Drogue, Descente aux enfers et Nouvelle vie

Joana Balavoine n’a jamais connu son célèbre père, mort avant sa naissance, et a sombré dans la drogue pendant 15 ans. Enfin sortie de son cauchemar, la fille de Daniel Balavoine s’est confiée sur son héritage… et sa renaissance.

Une publication partagée par Joana Balavoine (@jobalavoine)

  • Daniel Balavoine : ses cris et SOS résonnent 35 ans après sa mort

    Il y a 35 ans, Daniel Balavoine mourait dans un accident d'hélicoptère en marge du Paris-Dakar, le 14 janvier 1986. Trois décennies plus tard, le souvenir du chanteur est plus vivace que jamais. Retour en images sur la vie et la carrière d'un chanteur passionné et engagé, à la voix reconnaissable entre mille.

Joana Balavoine ne voulait pas “détruire l’héritage” de son père

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Elle a donc pris rendez-vous au centre ELSA (Equipes de Liaison et de Soins en Addictologie), puis a effectué un séjour en cure de désintoxication.
Après sa cure, Joana Balavoine a été hébergée par un ami et a adopté un “rythme de vie sain“. “Aujourd’hui, je n’ai aucune raison de me droguer. Je me suis organisée pour mener une vie saine. Je fais du sport, je m’occupe de mon jardin, mon potager“, a-t-elle confié. Depuis trois ans, elle ne prend plus de drogues. 
D’une certaine manière, son père l’a aidée à s’en sortir. Elle a expliqué au Parisien: “Je me suis dit que je ne pouvais pas continuer à mentir comme ça, à vivre dans cette illusion. Que je ne pouvais pas détruire son héritage. J’aurais aimé qu’il soit fier de moi“.

Source: Lire L’Article Complet