Jérémy Ferrari face à ses démons : “Le temps me permettra d’aller mieux”

Dans son spectacle “Anesthésie générale”, Jérémy Ferrari dévoile ses failles sans tabou. Un travail sur scène et sur soi qu’il a évoqué dans les colonnes de “Télé 7 Jours” avec la franchise qu’on lui connaît.

À force de mettre tout ça sous le couvert de l’intimité, on s’enferme”. Dans une interview accordée à Télé 7 Jours, en kiosque ce lundi 9 mai, Jérémy Ferrari s’est confié sur son nouveau showAnesthésie générale, écrit à l’encre des troubles qui l’ont consumé durant des années et délivré au spectateur en guise de thérapie collective. Son alcoolisme, sa tentative de suicide, ses troubles psychiatriques… Tout y passe ! “J’ai fait le deuil d’être un jour normal et serein, mais le temps me permettra d’aller mieux”, a-t-il confié à nos confrères, conscient que parler de ses troubles ne sera pas forcément le remède miracle.

La vedette de l’humour a, semble-t-il, trouvé un certain équilibre aujourd’hui, ses troubles ayant “énormément diminué grâce à l’hygiène de vie” qu’il a décidé de s’imposer. “Je ne me suis jamais senti aussi libre, car ce ne sont plus mes troubles qui décident. J’ai trouvé un compromis avec eux : je ne leur donne plus de médicaments, ni d’alcool et de cigarettes, mais trois heures de sport par jour, trois heures de scène par spectacle, des projets à développer et six sociétés à gérer… et beaucoup de sommeil !”, a-t-il indiqué. Et de conclure : “Ils devront se contenter de ça : pour l’instant, ça tient !

“Jusqu’à 6 litres de rosé par jour”

Jérémy Ferrari revient de loin. Si le comique de 37 ans a aujourd’hui réussi à dompter ses démons grâce à une certaine discipline, il avait confié dans les colonnes de L’Obs, en avril 2022, pouvoir boire “jusqu’à six litres de rosé par jour.” Une addiction qu’il est parvenu à combattre. “Lorsque je cogite sur Anesthésie générale, ça fait deux ans que je suis clean, je commence à m’en sortir”, a-t-il indiqué avec fierté à nos confrères.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Jack Tribeca / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet