Jean-Paul Belmondo : les tendres confidences de Jean Dujardin sur le monstre sacré du cinéma français

Lundi 23 mai 2022, Jean Dujardin a accordé un entretien à Pierre Lescure, en direct de Cannes, pour C à vous, sur France 5. Près de neuf mois après la mort de son ami Jean-Paul Belmondo, l’acteur a fait des confidences émouvantes.

  • Jean-Paul Belmondo
  • Jean Dujardin

Le temps passe, mais le chagrin reste… Lundi 6 septembre 2021, Jean-Paul Belmondo est décédé à l’âge de 88 ans. Bouleversé par la disparition de son ami, Jean Dujardin s’est confié à Pierre Lescure, pour C à vous, lundi 23 mai 2022 sur France 5. L’acteur a ainsi confié : « Je pense toujours un peu à lui, un peu tous les jours. Je pense à lui au quotidien parce qu’il n’était pas rare qu’on aille manger ou Chez René, sur le boulevard Saint-Germain ou chez Lipp, à la même place. » Ému, celui qui a vécu une enfance difficile a lâché : « J’ai lu qu’il y a quelqu’un qui disait : ‘Jean-Paul, le pauvre, pendant 20 ans, ça a dû être dur. Il a été oublié…’ Mais pas du tout, Jean-Paul, il était dans la vie, il allait au théâtre, au cinéma, au restaurant. » Après avoir assuré que le monstre sacré du cinéma français « voyait tout le monde« , et « encourageait la jeune génération« , l’acteur a ajouté : « C’est pour ça qu’il manque ! Et puis il manque parce que j’ai jamais vu un homme sourire autant.« 

Jean Dujardin : « La mort ça ne va pas à grand monde, mais certainement pas à Jean-Paul Belmondo »

Mardi 7 septembre 2021, au micro de BFMTV, l’acteur avait fait des confidences bouleversantes suite à la disparition de Jean-Paul Belmondo. « J’ai rencontré des grandes vedettes au cours de ma carrière, mais c’est la vedette, l’homme qui m’a le plus ému. C’est l’homme que je voulais, que je devais rencontrer« , avait-il déclaré, avant de glisser : « On perd un guide. Ça a été un guide, Jean-Paul, ça a été quelqu’un qui nous a dits : ‘ne vous encombrez pas avec des angoisses, amusez-vous’. » Ému, Jean Dujardin avait confié ne pas penser que le regretté acteur était mortel : « La mort ça ne va pas à grand monde, mais certainement pas à Jean-Paul Belmondo. » Mardi 13 février 2018, sur Europe 1, celui qui a détesté sa scolarité n’avait pas caché son admiration pour celui que l’on surnommait Bébel. Il avait en effet déclaré : « Jean-Paul est l’un des derniers héros du cinéma français. Il m’a inspiré le plaisir. Enfant, je voulais ressembler à un homme comme lui. » Fan de la star, il avait ajouté : « Jean-Paul, il faut le voir : il rayonne, c’est un médicament. C’est un exemple de vie, il faut ressembler à un homme comme ça dans sa vie.« 

Source: Lire L’Article Complet