Jean-Paul Belmondo: le fils de Jean Gabin raconte la relation entre les deux hommes

Mathias Moncorgé, le fils de Jean Gabin, a tenu à raconter quelques anecdotes sur les deux hommes qui ont partagé l’affiche du film “Un singe en hiver”, d’Henri Verneuil, en 1962.

  • Jean-Paul Belmondo
  • Alain Delon

Parmi l’impressionnante filmographie de Jean-Paul Belmondo, figure un film majeur, Un singe en hiver. Alors jeune comédien, il y partageait l’affiche avec le plus grand acteur de l’époque, Jean Gabin. Deux “grandes gueules” qui se sont parfaitement entendues sur le tournage. Sur place, dans la petite ville de Villerville (Orne), les habitants furent nombreux à assister, voire participer en tant que figurants, au tournage du film. Le tout dans une bonne ambiance, alors même que le sujet du film – sur fond d’alcoolisme – relevait plutôt du drame social. Pour les deux stars du cinéma, cette rencontre fut une première. Jamais ils n’avaient encore été réunis à l’écran. Jean-Paul Belmondo avait joué, deux ans avant, dans A bout de souffle, de Jean-Luc Godard, qui lança véritablement sa carrière.

“Ils se sont entendus à merveille”

Pour en finir avec les rumeurs supposées de l’époque, laissant entendre que les deux hommes auraient eu du mal à s’entendre, le fils de Jean Gabin, Mathias Moncorgé a tenu à remettre les pendules à l’heure. Comme le rapporte le site actu.fr, à l’heure du choix du comédien pour lui donner la réplique dans Un singe en hiver, c’est le producteur Jacques Bar qui a soufflé le nom de Belmondo. “Je ne connais pas” a répondu Jean Gabin, qui n’allait pas au cinéma…Jacques Bar, les présenta et ce fut immédiatement le début d’une relation sincère, “où ils se sont entendus à merveille“, rapporte Mathias. “Papa lors des tournages avait immédiatement constaté l’immense talent de Jean-Paul Belmondo”. D’ailleurs, comme une phrase qu’il aurait pu prononcer dans la vraie vie, le personnage de Jean Gabin dit à celui de Belmondo:“Embrasse moi mec, t’es mes 20 ans”. Un autre film devait voir le jour. “En 1976, Jacques Bar, Henri Verneuil et Michel Audiard réfléchissaient à un scénario avec Papa, Lino Ventura, Belmondo et Delon. Faye Dunaway contactée avait déjà pré-signé le projet”, raconte Mathias Moncorgé. Hélas, il ne verra jamais le jour. Jean Gabin étant décédé le 15 novembre 1976.

A lire aussi: Obsèques de Jean-Paul Belmondo : Alain Delon effondré devant le cercueil de son ami

Source: Lire L’Article Complet