Jean-Paul Belmondo : ce que son fils Paul pensait de ses conquêtes

Son père Jean-Paul Belmondo, honoré ce jeudi 9 septembre aux Invalides, à Paris, fut un grand séducteur. Paul Belmondo en témoigne à travers ses souvenirs d’enfance.

Il est le fils aîné du clan. Âgé de 58 ans, Paul Belmondo assiste à l’hommage rendu à son père dans la cour d’honneur des Invalides, avec d’autres membres de la famille. Des familles de Jean-Paul Belmondo, plutôt. De son vivant, l’acteur fut en effet un grand séducteur et s’est marié deux fois. La première fois en 1959 avec Élodie Constantin, la mère de Paul, la seconde fois en 2002 avec Natty Tardivel, la mère de Stella. Sans oublier les autres, toutes les autres.

Et lorsque Paul évoque son enfance, il se souvient surtout des tournages auquel il a assisté. Il expliquait en 2013 dans Paris Match : « Je n’avais pas conscience d’être un enfant de star. Ma sœur Florence et moi étions en pension en Angleterre, à l’époque. Les tournages de mon père étaient avant tout des vacances ! » À l’âge de 10 ans, il part au Mexique sur le plateau du Magnifique, où Jean-Paul Belmondo fête ses quarante ans. La routine : « J’ai été tellement imprégné de cet univers que, pour moi, mon père faisait un métier comme les autres, même s’il signait des autographes dans la rue… »

« J’aimais beaucoup Laura Antonelli et Carlos Sotto Mayor »

Son père ne fut pas seulement un boulimique de cinéma. Et lorsque qu’on a demandé à Paul à quel âge il a pris conscience que son père était un charmeur, il a alors répondu : « Quand j’ai été moi-même en âge de séduire ! », tout en précisant : « J’aimais beaucoup Laura Antonelli et Carlos Sotto Mayor. »

Marié depuis plus de trente ans avec Luana, Paul Belmondo est le père de trois enfants : Alessandro, chef cuisinier, Victor, qui s’en lancé dans prometteuse carrière d’acteur, et le cadet Giacomo. Ce que lui appris son défunt père à qui est rendu hommage aujourd’hui aux Invalides ? « La politesse, le savoir-vivre, la passion du sport, le courage et la volonté. Autant de vertus qui lui ressemblent… »

Crédits photos : CYRIL MOREAU / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet