Jean-Pascal Lacoste et Delphine Tellier : mariage, bébé… leurs grands projets

COUPLE – Papa à plein temps et amoureux depuis six ans, Jean-Pascal Lacoste, ex de la Star Ac et nouvelle recrue de TPMP, navigue en eau calme avec Delphine, la soeur de Sylvie Tellier. Le couple souhaite s’engager davantage encore…

Les vannes de Jean-Pascal. Entre eux, tout a commencé par ça. « Je me suis d’abord pris un gros vent », lâche l’intéressé. Pourtant, dans la foulée, la destinataire des blagues « un peu pourries » le contactait sur Instagram. Ni impressionnée ni embarrassée par la petite notoriété de celui qui avait participé à la Star Academy en 2001. D’autant qu’avec une grande sœur, Sylvie Tellier, couronnée Miss France alors qu’elle n’avait qu’une dizaine d’années, Delphine avait eu tout le loisir de peser le pour et le contre de la célébrité, avant de passer son chemin. Pour elle, en effet, ce sera un master de droit.

Leur rencontre remonte donc à six ans. Jeune papa divorcé, Jean-Pascal Lacoste, qui a la garde de ses deux enfants, Kylie et Maverick, aujourd’hui âgés respectivement de 12 et 8 ans, dresse d’emblée le tableau : « Je lui ai tout de suite dit : “Voilà, on est trois, c’est un package à prendre ou à laisser”, parce que pour moi la priorité a toujours été la famille. » Delphine a 24 ans. Elle sait que cela ne sera pas toujours simple mais elle a l’instinct maternel précoce. Alors ce sera un grand « oui » à cette nouvelle tribu dans laquelle il va falloir que chacun trouve sa place, s’invente une routine. La douceur des relations entre Jean-Pascal et son ex-femme aide à la recomposition familiale : « Si j’ai la garde principale des enfants, c’est parce que leur mère, californienne, vit à New York. Quand on s’est séparés, on a voulu préserver le bonheur des enfants, et puis on a aussi accepté que chacun refasse sa vie. » Des décisions adultes qui font la différence.

Journée en famille hier et grosse poilade 😂😂😘😘😘#lovefamilly #all4 @biarritzforeverofficial

A post shared by Jean-Pascal Lacoste (@jp.lacoste) on

Delphine est devenue une “géniale maman de substitution” pour les enfants de Jean-Pascal

Quand l’occasion se présente, tout le monde se retrouve avec plaisir. Delphine est devenue une « géniale maman de substitution », voire une copine complice pour Kylie. Ensemble, ils font le choix d’une vie sportive entre mer et montagne, à Saint-Jean-de-Luz, cette ville où se sont installées leurs familles respectives et que, l’un comme l’autre, ils n’envisagent pas de quitter un jour. Quant au confinement, il a eu pour eux un petit goût de lune de miel. Les enfants qui passaient leurs vacances de février avec leur mère, à New York, se sont retrouvés bloqués là-bas. Delphine et Jean-Pascal ont alors conjugué le tête à tête pendant plusieurs mois.

« C’était fantastique parce qu’on s’entend très bien, on est très unis, très fusionnels même !», lance avec une pointe d’accent la jeune femme qui manage une boutique American Vintage. « On a bronzé toute la journée dans notre jardin, donc ça allait plutôt bien ! », s’amuse-t-il. Le mot qui ponctue le plus souvent leurs phrases est « cool ». Cool leur vie, cool leur famille, cool les balades sur la plage… Seule petite ombre au tableau ? Les enfants qui ont quitté New York pour retrouver leurs grands-parents maternels en Californie commencent sérieusement à leur manquer…

Week end en amoureux c est le top 💓💓💓💓 @delphine_tellier #famillyfirst #love #weddingsoon💍 🥰🥰🥰🥰

A post shared by Jean-Pascal Lacoste (@jp.lacoste) on

Un mariage planifié en 2022 et un bébé dans la foulée : le couple veut faire “les choses dans l’ordre”

Peut-être serait-il temps de penser à agrandir la tribu Lacoste ? « C’est prévu, affirment-ils d’une même voix. Mais on fait les choses dans l’ordre : d’abord la maison, puis il y aura le mariage (reporté à 2022 pour cause de Covid, ndlr), et après le bébé ! » A les écouter dérouler ainsi le fil d’une existence si rangée, on serait tentés de les trouver presque un peu trop raisonnables, mais ils s’en défendent. Plaident pour un mode de vie sain, équilibré et respectueux d’un environnement qui suffit à leur bonheur. Alors… pas touche à leur paradis !

Cet article a été initialement publié dans le magazine Gala n° 1419, en kiosque le 20 août.

Crédits photos : Instagram/Jean-Pascal Lacoste

Source: Lire L’Article Complet