Jean-Luc Romero inconsolable : son hommage à son mari disparu

C’est une blessure qui ne se refermera jamais. Jean-Luc Romero a voulu rendre hommage à son mari, décédé il y a trois ans.

A propos de


  1. Jean-Luc Romero

Cela fait ce samedi 29 mai trois ans que Christophe Michel, conjoint de Jean-Luc Romero, est décédé. L’an passé, l’homme politique avait donné plus de détails sur la nuit où son mari est mort tragiquement. Dans son livre Plus vivant que jamais (éd. Michalons), Jean-Luc Romero a révélé que son compagnon avait fait une overdose. En cette journée bouleversante, l’adjoint à la mairie de Paris a laissé un message touchant sur son compte Twitter. “La douleur est toujours aussi vive” pour Jean-Luc Romero, et c’est pourquoi il évoque avec beaucoup d’émotion à l’amour qu’il a perdu.

C’est via ce réseau social que Jean-Luc Romero a voulu rendre hommage à Christophe Michel. On découvre une photo du jeune homme, en bermuda, assis sur un canapé, une peluche posée sur ses genoux. Les quelques mots de l’homme politique sont très émouvants : “3 ans… La douleur est toujours aussi vive. Mais, tes combats te survivent et nous inspirent toujours autant. Tu es #PlusVivantQueJamais. Ton amour emplit nos cœurs. Je continue avec et pour toi. Tu vis car on ne l’oublie pas… Jamais !”. Le militant dans la lutte contre le sida reste encore très affecté par la tragédie qu’il a connue.

3 ans…
La douleur est toujours aussi vive.
Mais, tes combats te survivent et nous inspirent toujours autant.
Tu es #PlusVivantQueJamais.
Ton amour emplit nos coeurs.
Je continue avec et pour toi.
Tu vis car on ne l’oublie pas… Jamais !♥️♥️♥️ pic.twitter.com/hgPCBr8eqP

Condamnation

Comme l’a révélé Le Point en janvier dernier, l’homme accusé de l’homicide involontaire sur Christophe Michel a été condamné à deux ans de prison, dont un an avec sursis par le tribunal de Créteil. Le conjoint de Jean-Luc Romero est décédé à la suite d’une séance de “chemsex” (relations sexuelles après absorption de produits chimiques). L’homme politique s’est étonné des faits qui ont constitué le dossier, qu’il a qualifiés d’“absolument incohérents”, tout en soulignant “qu’il ne s’agissait pas seulement d’une séance de chemsex qui a mal tourné”.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet