Jean-Luc Lahaye accusé de viols : sa fille Margaux accuse son père de l'avoir "manipulée"

La fille de Jean-Luc Lahaye sort du silence. Selon les informations révélées par Le Parisien, jeudi 18 novembre 2021, Margaux accuse son père de l’avoir « instrumentalisée » dans l’affaire d’agression sexuelle dont il fait l’objet.

  • Jean-Luc Lahaye

Un témoignage glaçant. Le mercredi 3 novembre 2021, Jean-Luc Lahaye est interpellé par les policiers de l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) à Paris. Le chanteur de 68 ans est soupçonné d’avoir agressé sexuellement deux adolescentes entre 2013 et 2014. Sa fille, Margaux a elle aussi, été placée en garde à vue pour « subordination de témoin » et « complicité de viol ». Si la garde à vue de Jean-Luc Lahaye, pour « viols et agressions sexuelles sur mineur de plus de 15 ans » ainsi que « corruption de mineur », avait été prolongée jeudi 4 novembre 2021, celle de sa fille avait été levée dans la soirée du mercredi 3 novembre, selon Le Parisien. Les plaignantes accusent le chanteur d’avoir profité de leur statut de fans pour profiter d’elles : « Les pénétrations étaient […] douloureuses. Je pensais que j’allais mourir, je tremblais de tous mes membres », a confié une plaignante aux enquêteurs d’après un article du Parisien, publié le jeudi 18 novembre 2021.

Margaux Lahaye « manipulée et instrumentalisée » ?

D’après les déclarations de l’une des plaignantes, la fille de Jean-Luc Lahaye, Margaux, aurait fait pression sur elle afin qu’elle retire sa première plainte et que son père ne soit pas condamné pour corruption de mineure en 2015 : « La fille aînée du chanteur lui aurait dicté les réponses qu’elle devait donner à la police. Celle-ci lui aurait également intimé l’ordre d’installer une application de messagerie sécurisée pour parler à son père. Elle serait même allée jusqu’à organiser une rencontre au bois de Boulogne dans le but de lui mettre un coup de pression avant le procès », explique nos confrères. Selon le quotidien, Margaux Lahaye n’aurait pas nié ces accusations mais aurait tout de même accusé son père de l’avoir « manipulée et instrumentalisée » : elle aurait « reconnu avoir pris contact avec [elle] pour l’orienter dans ses déclarations à la police mais sous la pression de son père ». La fille de l’artiste aurait avoué avoir subi ses violences dont des « étranglements à mains nues », selon les informations révélées par Le Parisien.

Le chanteur reste présumé innocent jusqu’à l’issue de l’affaire.

Source: Lire L’Article Complet