Jean-Jacques Goldman marqué à vie par le meurtre de Sirima, avec qui il chantait "La-bas"

Pierre Lescure et le journaliste musical Eric Jean-Jean reviennent sur le destin tragique de Sirima, qui chantait « Là-bas » en duo avec Jean-Jacques Goldman, dans C à Vous le vendredi 1er octobre 2021.

  • Jean-Jacques Goldman

Elle venait à peine de connaître le succès avec le titre Là-bas, mais tout s’est arrêté abruptement lorsque son mari l’a assassinée. Dans C à Vous, le vendredi 1er octobre 2021 sur France 5, Pierre Lescure et le journaliste musical Eric Jean-Jean sont revenus sur cet événement traumatisant, qui a marqué Jean-Jacques Goldman. Alors qu’Anne-Elisabeth Lemoine et les chroniqueurs de l’émission dévoilent leurs chansons préférées de l’auteur-compositeur-interprète, Marion Ruggieri choisit Là-bas. Bruno Solo, invité du programme, lance alors une conversation sur « le destin de la jeune fille qui est dans le clip« . Pierre Lescure embraye alors sur un rappel des faits, qui se sont déroulés en 1989. « La tristesse puisque trois semaines après la sortie de la chanson qui cartonne parce que Jean-Jacques [Goldman] était au sommet -et qui raconte une histoire universelle-, le fiancé de la dame, le père de son enfant, fou de jalousie et dans sa médiocrité musicale, la tue sauvagement« , relate-t-il.

Poignardée par son mari

Eric Jean-Jean, journaliste musical venu présenter son dernier livre, une biographie intitulée Jean-Jacques Goldman : Une vie en chansons , confirme : « Il va la poignarder. » La franco-britannique Sirima Wiratunga a en effet été tuée par son mari, le musicien Kahatra Sasorith, dans la nuit du 6 au 7 décembre 1989, dans leur appartement du 10ème arrondissement de Paris.

À celui qui officie sur RTL d’ajouter : « Tout est bouleversant dans cette chanson, même la rencontre avec Sirima. Jean-Jacques [Goldman] cherche à chanter avec une femme et puis un de ses copains, qui est saxophoniste, lui dit : ‘Il y a cette fille dans le métro‘. Jean-Jacques va dans le métro, et il lui dit : ‘Voilà, je voudrais vous proposer une chanson.’ Et puis elle lui dit d’abord : ‘Je voudrais l’écouter et puis je vais y réfléchir.‘ » L’alchimie artistique opère et le titre sera un des plus grands succès de Jean-Jacques Goldman. En mémoire de l’artiste, il chante désormais Là-bas tout seul. Il n’a fait qu’une seule exception, pour accueillir sa grande amie Céline Dion sur scène.

Source: Lire L’Article Complet