Jean-Jacques Goldman « en colère » lors de son départ de la troupe des Enfoirés

En 2016, Jean-Jacques Goldman a décidé de quitter Les Enfoirés, qu’il dirigeait artistiquement depuis 30 ans. Et il ne l’a pas fait de gaieté de cœur.

Jean-Jacques Goldman reste inlassablement, année après année, la personnalité préférée des Français. Pourtant, le monstre sacré de la chanson française a arrêté la musique depuis 2004. Il vit à Londres et ne fait que s’occuper de ses trois plus jeunes filles : Maya, Kimi et Rose, qui ont 7, 6 et 4 ans. En 2016, « JJG » a aussi abandonné la troupe des Enfoirés, dont il a été le directeur artistique pendant 30 ans. La polémique autour de l’hymne Toute la vie, l’année précédente, l’a beaucoup touché. Selon son ami Michael Jones, ça l’a même « mis en colère ».

Interviewé par le magazine Ciné Télé Revue ce jeudi 7 octobre, l’acolyte de toujours de Jean-Jacques Goldman – ils se connaissent depuis 1978 et ont beaucoup collaboré ensemble – a expliqué qu’il n’avait pas été blessé par la polémique et que ce n’était pas ça qui l’avait poussé à partir. « Il a arrêté parce qu’il estimait que la relève était là. Il n’aurait jamais tout stoppé pour une critique stupide sur une chanson dont on reste persuadés qu’on a eu raison de dire ce qui s’y trouvait », a déclaré Michael Jones.

« Ça l’a traumatisé Jean-Jacques ! »

La chanson Toute la vie, qui opposait jeunes et vieux dans une joute musicale animée, avait été très mal accueillie par la jeune génération. Nombreux sont ceux à avoir accusé la troupe des Enfoirés d’être réac et anti-jeunes. Jean-Jacques Goldman, qui a composé le morceau, avait assuré que c’était « du second degré ». Mais trop tard, le mal était fait. « Ça l’a traumatisé Jean-Jacques, il n’a pas compris ce qui s’est passé », avait confié Michaël Youn après cet épisode sur RFM.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet