"Je suis entrée en dépression" : Charlotte Gainsbourg très mal en point après son retour des Etats-Unis

Charlotte Gainsbourg s’est confiée sur la dépression qu’elle a traversée à son retour à Paris en mars 2020, et sur l’aide que sa mère Jane Birkin lui a apportée, dans Version Femina, dimanche 21 novembre 2021.

  • Charlotte Gainsbourg
  • Jane Birkin

Un moment éprouvant. Dans une interview à Version Femina, publiée dimanche 21 novembre 2021, Charlotte Gainsbourg s’est confiée sur une période difficile qu’elle a traversée alors qu’elle préparait un documentaire sur sa mère Jane par Charlotte, sorti le 27 octobre 2021. Après un premier entretien éprouvant à Tokyo, mère et fille ont repris le tournage : « Nous avons filmé à New York pour adoucir le climat, mais c’est en rentrant à Paris, au moment du Covid-19, que tout a démarré.« 

Et la compagne d’Yvan Attal a eu du mal à tenir le coup. « Je suis entrée en dépression, mais j’avais prévu de filmer« , a-t-elle confié. Sa mère a été d’une aide précieuse. « Je m’y suis tenue et ma mère m’a beaucoup aidée. Elle a toujours su y faire quand nous allions mal, a-t-elle déclaré. Elle s’est offerte totalement pour le film, même quand je lui demandais de poser pour moi. Il y avait non seulement le souvenir de Kate [Barry, sa demi-sœur morte en 2013, ndlr.], qui était la vraie photographe, mais je souhaitais aussi la montrer de très près.« 

« Je la voyais, étant si mal »

Charlotte Gainsbourg et Jane Birkin se sont déjà confiées sur cet épisode dépressif dans les colonnes du Parisien, en juillet 2021. Et le contexte pesant de ce retour a eu un rôle dans celui-ci. « Pour Charlotte, ce film a commencé après six ans de séparation, enfin non, mais d’éloignement entre nous« , a fait savoir Jane Birkin. Charlotte Gainsbourg a déménagé à New York en 2013, après la mort de sa sœur Kate Barry. À son retour dans la capitale française, elle a été « dans une détresse« . « Enfin je n’allais pas très bien à mon retour, et là, c’est toi qui m’as aidée et soutenue« , s’est-elle adressée à l’ex de Serge Gainsbourg. « Ce sont les moments où tu as une vraie utilité, un mot affreux pour une mère, mais tu peux montrer que tu es là, s’est souvenue cette dernière. Je la voyais, étant si mal, et j’ai cherché des solutions pour l’apaiser dans ce retour à Paris.« 

Source: Lire L’Article Complet