“Je pense qu’il l’a vraiment tuée” : la nouvelle compagne de Cédric Jubillar déchante

Après avoir défendu Cédric Jubillar concernant la disparition de sa femme Delphine, sa nouvelle compagne Séverine a indiqué aux enquêteurs qu’elle avait changé d’avis, et qu’elle pense que le père de famille aurait bien pu la tuer.

Depuis l’été dernier, Cédric Jubillar est placé à l’isolement à la prison de Toulouse-Seysses (en Haute-Garonne). Même s’il continue de clamer son innocence, il reste le principal suspect dans l’affaire de la disparition de sa femme, Delphine. Alors que sa nouvelle compagne, Séverine, a longtemps pris son parti, elle semble avoir remis en question sa culpabilité. Comme le note Le Parisien, lundi 10 janvier, celle qui a récemment été placée en garde à vue pour « recel de cadavre » en décembre dernier, puis relâchée, a finalement indiqué aux enquêteurs qu’elle « pense qu’il est coupable ».

« Je pense qu’il l’a vraiment tuée en fait. J’ai été manipulée, je l’ai cru, je m’en veux de l’avoir cru. Il est tellement capable de me mentir en me regardant droit dans les yeux », leur a-t-elle lancé. De prime abord, Séverine avait indiqué que Cédric Jubillar lui avait confié, avant son arrestation, qu’il avait tué Delphine et enterré son corps à Cagnac, dans une ferme qui aurait brûlé. Pourtant, au début, la nouvelle compagne de l’artisan plaquiste avait précisé que cela a été dit « sur le ton de la plaisanterie ». Celle qui s’est ensuite rapprochée de l’ancien codétenu du mari de Delphine, qui a fait des révélations troublantes aux enquêteurs, a même fini par lui « montrer où se trouvait la ferme, pour qu’il aille vérifier s’il y a le corps » de l’infirmière disparue depuis mi-décembre 2020.

Une compagne qui n’est « pas sûre à 100% de l’innocence » de Cédric

« Je suis bête et influençable. J’ai fait ça par amour, j’ai donné l’endroit où Cédric a pu enterrer Delphine », a-t-elle affirmé, en soulignant quand même que son compagnon ne lui « a jamais dit ouvertement qu’il l’a tuée ». Pour rappel, Séverine a fait la rencontre du père de famille en avril dernier, lors d’une battue. Interviewée le 6 janvier dernier par 100% Radio, elle révélait « ne pas être sûre à 100% de son innocence ».

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Capture écran Facebook

Autour de

Source: Lire L’Article Complet