“Je ne me trouve pas belle” : Françoise Fabian, “timide”, évoque sans tabou ses complexes

Françoise Fabian sera de retour sur les planches avec Marcel, à la recherche du temps perdu, ce jeudi 26 janvier à Paris. À cette occasion, Le Figaro a interviewé l’actrice sur son rapport au temps qui passe, à l’âge, à son physique. La bientôt nonagénaire n’a pas hésité à lever le voile sur ses complexes.

La mèche blanche la plus célèbre du cinéma français. Reconnaissable entre toutes, la chevelure de Françoise Fabian, toujours sublime à bientôt 90 ans, a participé à faire d’elle un monument du 7e Art national. Ce jeudi 26 janvier et jusqu’au 4 mars 2023, la comédienne est de retour, avec le rappeur Oxmo Puccino, sur les planches avec Marcel, à la recherche du temps perdu, au Théâtre du 13e Art à Paris. À cette occasion, la vedette de Ma nuit chez Maud a accordé un entretien au Figaro et s’est livrée sur son rapport à l’âge et à son apparence. “Je n’aime pas mon physique, je ne me trouve pas belle. J’aurais tellement voulu être autrement : blonde, mince, très glamour”, confie-t-elle ainsi au quotidien, toujours “stupéfaite” qu’on la reconnaisse dans la rue.

La beauté et la liberté de Françoise Fabian ont pourtant inspiré plus d’un réalisateur. En 2021, c’est Aurélie Saada, chanteuse du groupe Brigitte, en faisait la star de son premier film, Rose. L’actrice interprétait avec grâce une femme de 78 ans venant de perdre son mari adoré. D’abord dévorée par le chagrin, celle-ci finissait par se rendre compte qu’elle était encore une femme avec des désirs. Une comédie dramatique rafraîchissante qui offrait alors à la muse d’Éric Rohmer l’un de ses rôles les plus touchants. Malgré cela, Françoise Fabian reste “timide”, comme elle le répète au Figaro.

>> PHOTOS — Claudia Cardinale, Juliette Binoche, Annie Girardot : draguées ou épousées, ces actrices ont fait tourner la tête d’un président

Françoise Fabian sans filtre sur les années qui passent

Pour ce qui est du temps qui passe, la veuve de Jacques Becker s’était déjà confiée sans filtre au Figaro en 2018 : “Je m’en fous de l’âge. Je ne me porte pas trop mal. Je continue à travailler. Mais ce qui est terrible quand on prend de l’âge, c’est tous ces amis que l’on a perdus.” Alors quoi de mieux que le célèbre texte de Marcel Proust pour interroger la mémoire, les souvenirs, leur place dans notre vie. Dans sa nouvelle pièce, Jérémie Lippmann fait se rencontrer les talents d’une icône du cinéma et d’un rappeur iconoclaste, tous deux passionnés de littérature, pour faire renaître les mots de l’écrivain aux phrases interminables.

Crédits photos : Christophe Aubert via Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Françoise Fabian

À découvrir en images

PHOTOS – Draguées ou épousées, ces actrices ont fait tourner la tête d’un président

Le 4 juin 2022, Julie Gayet épouse en toute discrétion François Hollande à la mairie de Tulle. La relation entre l’actrice et productrice et l’ancien président de la République est officielle depuis 2017.

Leur relation est dévoilée par Closer le 10 janvier 2014, dans un numéro donc la couverture est restée gravée dans les mémoires. On y découvre François Hollande à scooter sortir de l’appartement de la rue du Cirque où il entretenait une liaison avec Julie Gayet, alors encore officiellement en couple avec Valérie Trierweiler.

C’est Thomas Hollande, fils aîné de Ségolène Royal et de François Hollande, qui a fait rencontré l’actrice et son père, alors qu’il cherchait des personnalités pour soutenir son père dans la course à l’Elysée en 2012.

Star internationale, Juliette Binoche n’a pas été courtisé par un, mais par deux présidents de la République. Le premier d’entre eux est François Mitterrand. Juliette Binoche est personnellement intervenue auprès de lui pour demander l’autorisation de tourner sur la place de la Concorde les scènes du 14 juillet du film Les Amants du Pont-Neuf.

Le président socialiste aurait invité l’actrice à dîner, et certains proches murmurent qu’il voulait en faire sa maîtresse. Juliette Binoche a décliné l’invitation à dîner. « Juliette Binoche dépasse toutes les autres… J’aime cette trentenaire », aurait confié le président à son ami Georges-Marc Bénamou, comme ce dernier le rapportait dans Le Dernier Mitterrand.

Le second président à avoir craqué pour Juliette Binoche est américain. Il s’agit de Bill Clinton. Il aurait convié l’actrice à la Maison Blanche en 2001, pour assister à une présentation privée du film Le chocolat. L’actrice, en représentation à New York à cette date, n’a pas pu honorer l’invitation. Bill Clinton aura vu le long-métrage en compagnie d’Hillary Clinton.

Autour de

Source: Lire L’Article Complet