« Je n’ai pas les bras longs » : Xavier Bertrand joue la carte de l’autodérision

Xavier Bertrand futur Influenceur ? Alors qu’il sillonne les routes de France, le candidat à la présidentielle 2022 partage ses expériences de campagne le temps de vidéos souvent mal cadrées. Un problème technique sur lequel est revenu avec humour l’homme politique dans les colonnes du Courrier Picard, ce mercredi 11 août.

En route pour la présidentielle 2022. Au lieu de s’offrir quelques jours au soleil en cette période estivale, Xavier Bertrand s’est improvisé un petit tour de France depuis le 22 juillet. L’objectif : creuser l’écart avec les autres candidats de la droite et tout particulièrement avec Valérie Pécresse. Et comme pour la célèbre compétition cycliste, à chaque jour sa nouvelle étape. De Paris, à Nantes en passant par Marseille, le président des Hauts-de-France immortalise chacun de ses passages le temps de courtes vidéos publiées sur son compte Instagram. Et très vite, ces séquences mal cadrées ont suscité l’amusement chez les Internautes. Cependant, ce ne sont pas ces petites moqueries et remarques qui arrêteront le candidat à la présidentielle en si bon chemin. “Mais oui, je n’ai pas les bras longs, a-t-il répondu avec beaucoup d’autodérision dans les colonnes du Courrier Picard, ce mercredi 11 août. Ça permet de mieux restituer les choses qu’un tweet”.

Emmanuel Macron n’est pas le seul à avoir opté pour une communication 2.0. Pour gagner de nouveaux followers, soit de potentiels bulletins de vote dans les urnes, le compagnon de Vanessa Williot a misé sur une stratégie simple pour faciliter les échanges avec les futurs électeurs. “Sans média, les gens viennent discuter plus facilement et plus longuement, explique-t-il au journaliste du Courrier Picard, J’ai besoin de ces temps de rencontre pour voir les thèmes qui passent sous les radars, c’est plus efficace qu’un sondage.” Et pour faire exploser le compteur de likes, l’homme politique de 56 ans n’hésite pas à donner de sa personne. Tantôt au volant d’un tracteur, tantôt sur le port de Saint-Quay-Portrieux, Xavier Bertrand est prêt à tout pour décrocher, non pas le maillot jaune, mais la chemise blanche de président de la République.

https://www.instagram.com/p/CSO6Cpgj63W/

A post shared by Xavier Bertrand (@xavier.bertrand)

Rassembler les troupes

La course à l’Élysée est encore longue pour Xavier Bertrand. S’il pensait partir en tête en annonçant dès le mois d’avril sa candidature pour l’élection présidentielle de 2022, l’ancien maire de Saint-Quentin doit faire face à une vive concurrence. En effet, Valérie Pécresse, Philippe Juvin, Rachida Dati et même son ennemi favori Laurent Wauquiez pourraient prétendre au titre de président de la République. Pour faire face à ses potentiels adversaires, le président des Hauts-de-France n’a qu’un seul objectif : rassembler. “Ma stratégie c’est d’aller à la rencontre des Français. Je vais voir les gens pour leur parler du projet, voir comment ils réagissent”, expliquait-il dans les colonnes du Parisien, paru le vendredi 30 juillet. Bien qu’il sorte du cadre avec sa stratégie de communication, Xavier Bertrand est bien déterminé à gagner des points avant d’être fixé sur son sort lors d’une éventuelle primaire de la droite.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet