“Je l’aurais bien gardée contre moi” : les parents de Maëlys évoquent la dernière fois où ils ont vu leur fille

Ce sont deux témoignages bouleversants que TF1 à recueilli pour l’émission Sept à Huit du dimanche 16 janvier 2022 : les parents de la petite Maëlys se sont confiés sur leurs derniers moments passés avec leur fille, avant qu’elle ne soit enlevée et tuée.

Restez informée

C’est un souvenir qu’aucun parent ne devrait avoir. Celui de la dernière fois où ils ont vu leur enfant en vie. Pourtant, ce souvenir est encore très présent dans la tête des parents de la petite Maëlys, et semble même les hanter. Alors que la cour d’assise de l’Isère se prépare à accueillir le 31 janvier le procès de Nordahl Lelandais, accusé d’avoir enlevé et tué l’enfant, Joachim de Araujo et Jennifer Cleyet-Marrel ont accepté de témoigner sur ses derniers instants de vie dans l’émission Sept à Huit diffusée dimanche 16 janvier 2022. Ils ont fait le récit de la dernière soirée de leur petite fille, il y a quatre ans, avant qu’elle ne disparaisse à tout jamais. Terrible coup du destin, c’est lors d’une soirée festive, un mariage, que la petite fille a été enlevée. Une soirée qui, depuis, tourne en boucle dans la mémoire de ces deux jeunes parents brisés.

« C’est la dernière fois que je l’ai vue »

La fête bat son plein en cette nuit du 27 août 2017. Tout le monde s’amuse, y compris Maëlys, qui s’est joliment coiffée et habillée comme une princesse pour l’occasion. Une baby-sitter garde un œil attentif sur les enfants, mais à 18 heures, fatiguée, elle prend congé avec l’autorisation des mariés. À neuf ans, on estime que la petite fille a le droit de rester danser avec les adultes. Joachim nourrit un regret très fort : ce soir-là, pour ses derniers moments avec sa fille, le père va refuser à cause de la fatigue de jouer avec elle autant qu’elle l’aurait voulu. « Elle voulait monter sur mes épaules. Je lui ai dit « écoute ma chérie, je suis fatigué ». Je l’ai reposée à terre, et elle est partie sur la piste de danse jouer avec ses copains. C’est la dernière fois que je l’ai vue » confie-t-il aux caméras de TF1. La mère de famille nourrit elle aussi un fort sentiment de culpabilité. Maëlys ayant été enlevée vers trois heures du matin, elle regrette de ne pas avoir gardé sa fille avec elle. « Elle est venue me voir. Elle a gouté la pièce montée dans mon assiette. Et puis elle est repartie. C’est la dernière fois que je l’ai vue. Si j’avais su, je l’aurais bien gardée contre moi« , confie-t-elle, étranglée par l’émotion et au bord des larmes. Pourtant, ces parents rongés par les regrets ont tenté de faire preuve de résilience. Comme pour surmonter le malheur, ils se se sont mariés un an après la disparition de leur enfant. Mais le drame de la perte de leur fille l’emportera sur l’amour : leur couple ne perdurera pas, dépassé par la tristesse.

Source: Lire L’Article Complet