Jane Fonda renonce définitivement à la chirurgie esthétique

Le bistouri, c’est fini. Dans une interview accordée à l’édition canadienne du magazine Elle, Jane Fonda annonce que plus jamais elle n’aura recours à la chirurgie esthétique : “Je ne peux pas prétendre que je n’ai pas un côté superficiel, mais il n’y aura plus de chirurgie plastique. Je ne me ferai plus “découper””. L’actrice de 82 ans, émue, a ajouté qu’il lui fallait toujours “travailler chaque jour pour s’accepter telle qu’elle est. Ce n’est pas facile pour moi”.

Un “combat” que l’actrice mène par étapes, notamment avec humour, via les réseaux sociaux : “Je poste des images de moi avec l’air hagard – et même une fois, avec une dent qui dépasse !” En 2017, l’actrice postait effectivement sur Instagram une image la montrant toujours dans sa robe de soirée, au lendemain d’une cérémonie de gala, avec comme légende : “Je n’ai pas pu la dézipper, alors j’ai dormi dedans… Je n’ai jamais autant voulu avoir de mari que maintenant.”

Renonçant à son éternelle blondeur, Jane Fonda est également apparue pour la première fois avec ses cheveux blancs, tendance argent, lors de la cérémonie des Oscars 2020.

“J’aimerais être plus courageuse”

L’actrice n’a jamais caché avoir eu recours à la chirurgie esthétique. Dans un documentaire diffusé sur HBO en 2018,Jane Fonda In Five Acts, elle déclarait “ne pas vouloir mentir” à ce propos : “D’un côté, je déteste le fait d’avoir besoin de m’altérer physiquement pour me sentir bien. J’aimerais ne pas être comme ça. J’adore les visages plus âgés. J’adore les visages qui ont vécu. J’adore le visage de Vanessa Redgrave”. Avant de conclure : “J’aimerais être plus courageuse. Mais je suis ce que je suis.”

Aujourd’hui, Jane Fonda poursuit avec force un parcours d’activiste entamé dès les années 1970, lorsqu’elle militait contre la guerre du Vietnam. Chaque vendredi, elle vient manifester devant le siège du congrès américain dans le cadre des Fire Drill Days, destinés à alerter l’opinion et le gouvernement sur l’urgence climatique. Un geste lui ayant déjà valu de régulières arrestations. Son combat pour la défense de l’environnement l’a également poussée à renoncer au shopping : la robe écarlate qu’elle portait lors de la cérémonie des Oscars l’avait déjà habillée en 2014, pour monter les marches du Palais des festivals à Cannes.

Enfin, Jane Fonda est plus que jamais engagée pour les droits des femmes : “J’ai grandi à une époque où l’idée était que les femmes étaient comme des chats, en compétition les uns avec les autres, s’infligeant des coups bas, a-t-elle déclaré à Elle. Mais, en fait, il n’y a pas de limites à ce que l’on peut accomplir si on travaille ensemble”.

Source: Lire L’Article Complet