Jane Birkin : ce drame familial survenu le lendemain des obsèques de Serge Gainsbourg

Ce vendredi 12 août, Le Parisien Week-end consacre une nouvelle page à l’idylle de Jane Birkin et Serge Gainsbourg. La chanteuse a connu une seconde tragédie, le jour qui a suivi l’enterrement de l’homme de sa vie.

Encaisser. Serge Gainsbourg a été le grand amour de Jane Birkin. La disparition du chanteur, le 2 mars 1991 à Paris, ne l’a pas laissée indemne. Durant les obsèques de Gainsbarre, son ancienne compagne était entourée de toute leur famille, de Bambou à Lulu, en passant par Charlotte et de nombreuses personnalités de la culture. Pourtant, peu après ces funérailles douloureuses, Jane Birkin a connu un nouveau drame familial Ce vendredi 12 août, Le Parisien Week-end revient sur ce moment lourd pour la chanteuse. « Le lendemain des obsèques, elle apprend la mort de son propre père« , rapporte le quotidien, au sujet de David Birkin, décédé le 7 mars 1991.

En l’espace de cinq jours, Jane Birkin a perdu « les deux hommes de sa vie« , note très justement Le Parisien. Un choc pour l’actrice, alors âgée de 45 ans, qui a sauté dans un avion Londres-Paris après avoir appris la nouvelle pour Serge, décédé d’une crise cardiaque à 62 ans. Le père de Jane Birkin, lui, avait 77 ans lors de sa disparition.

PHOTOS >> Serge Gainsbourg : 30 ans après sa mort, ces pièces mythiques sont toujours mythiques

Une rupture et deux enterrements

Ces deux drames familiaux consécutifs, doublés de sa rupture avec Serge Gainsbourg, ont laissé la muse de celui-ci « malheureuse, très malheureuse« , dira-t-elle plus tard à Paris Match. « Jane est partie par ma faute« , avouera quant à lui le chanteur de Je t’aime moi non plus, qui s’est laissé aller dans l’alcool pendant une bonne partie de leur relation.

Serge Gainsbourg et Jane Birkin s’étaient rencontrés en 1968. En officialisant leur romance, ils deviennent ensemble le couple mythique des années 1970. Malheureusement, leur idylle prend fin dix ans plus tard : une annonce faite par Serge au JDD, puis Jane. Entre-temps, l’Anglaise s’est laissée séduire par le réalisateur Jacques Doillon, avec qui elle travaillait sur le film La Fille prodigue, sorti en 1981. Celle qui a fait un AVC en 2021, est par la suite revenue sur ses regrets en amour auprès de Paris Match : « Je suis partie sur des coups de tête« , a confié l’icône française.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Bestimage

A propos de


  1. Jane Birkin


  2. Serge Gainsbourg

Autour de

Source: Lire L’Article Complet