« J’ai cru que ça ne pouvait arriver qu’aux autres » : Jean-Pierre Pernaut, atteint d’un cancer du poumon, brise le silence

Après un cancer de la prostate, c’est désormais celui du poumon qui touche Jean-Pierre Pernaut. L’ancien présentateur du 13 heures de TF1 l’a lui-même confirmé sur Twitter dans une vidéo postée ce lundi 22 novembre.

Alors que ses fans s’inquiétaient après l’annonce de son cancer du poumon, Jean-Pierre Pernaut a pris la parole pour les rassurer dans une vidéo postée sur son compte Twitter ce lundi 22 novembre dans laquelle, tout en gardant son sourire légendaire, il a confirmé la mauvaise nouvelle. « Bonsoir, juste un petit message pour remercier tous ceux qui m’ont envoyé des messages d’encouragement cet après-midi. Et oui, il y a eu une fuite annonçant dans les médias que je souffrais d’un cancer du poumon. C’est vrai », a confié sur le réseau social l’ancien présentateur du 13 heures de TF1 qui comptait faire part de ses nouveaux problèmes de santé le 9 décembre prochain dans un documentaire qui sera diffusé sur C8.

« J’ai appris cette maladie au mois de mai dernier. J’ai subi une première opération début juillet, un traitement qui continue depuis quelques semaines. J’attendais un petit peu pour en parler. Aujourd’hui je suis très pris, je n’ai pas pu accompagner Nathalie qui en parlé chez Cyril Hanouna pour confirmer cette information », a ajouté le journaliste. Sur le plateau de Touche pas à mon poste ! sur C8, Nathalie Marquay-Pernaut a expliqué que son mari a « un moral d’acier ». Ce qu’a prouvé le principal intéressé dans sa vidéo. « Si j’en parle, c’est parce que d’abord il ne faut pas avoir peur du cancer. J’en ai déjà eu un, la prostate. Vous le savez, j’en ai parlé pour essayer d’améliorer la prévention, même chose pour le poumon », explique Jean-Pierre Pernaut qui veut servir d’exemple. « J’ai cru que ça ne pouvait arriver qu’aux autres. Pendant des années et des années, on m’a dit d’arrêter de fumer, je n’y ai pas cru, bah j’aurais dû arrêter », reconnaît-il désormais.

pic.twitter.com/rBPeiLxlpj

Sous surveillance

« Je vous tiendrai au courant. Tout va bien pour l’instant. On surveille. Tout est sous contrôle », a conclu le journaliste de 71 ans. Dans Touche pas à mon poste !, Nathalie Marquay a expliqué que son mari s’est fait opérer et enlever un bout du poumon, en septembre dernier. C’est sur l’autre moitié du poumon que le cancer a été désormais diagnostiqué. En mars dernier, au moment des premiers examens, selon son épouse, Jean-Pierre Pernaut, pensait être atteint d’une bronchite sévère.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Guillaume Gaffiot/Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet