“J’ai chopé une hépatite C” : Louis Bertignac cash sur sa consommation excessive de drogue

Invité dans l’émission « En aparté », sur Canal Plus, ce jeudi 16 juin, Louis Bertignac s’est confié en toute franchise sur sa consommation excessive de drogue dans les années 1980.

A propos de


  1. Louis Bertignac

L’ex-membre du groupe Téléphone, Louis Bertignac, était l’invité de l’émission « En aparté », diffusée sur Canal Plus, ce jeudi 16 juin. À cette occasion, l’ex-coach de The Voice s’est confié sans détour sur les périodes difficiles de sa vie, notamment lorsqu’il consommait de la drogue dans les années 1980. « La drogue était assez inévitable quand on était dans le rock à cette époque-là. Tous les gens qui gravitaient autour de nous nous proposaient des substances. On avait du mal à refuser, surtout moi« , a raconté Louis Bertignac.

Un épisode a particulièrement marqué l’artiste de 68 ans. « Je craquais assez souvent. Parfois, des jours, je prenais tout ce qui pouvait exister. Tout dans la même journée », a-t-il témoigné dans l’émission. En poursuivant :  » C’était un peu débile. Je me suis fait avoir. J‘ai chopé une hépatite C, je m’en suis rendu compte trente ans après. Je ne peux pas dire que je regrette parce que ça fait partie de ma vie, c’est comme ça.« 

> PHOTOS – Louis Bertignac tout sourire au meeting aérien de La Ferté-Alais

Louis Bertignac au fond du trou, soutenu par Carla et Nicolas Sarkozy

Le 28 avril dernier, Louis Bertignac publiait son autobiographie Jolie petite histoire. Lors d’une interview accordée à Télé Star, en mai dernier, le chanteur et guitariste avait affirmé être très reconnaissant envers son ex, Carla Bruni, de l’avoir aidé à une période compliquée de sa vie. Lors de sa séparation avec l’actrice Julie Delafosse, avec qui il a eu deux filles, Lola et Lily, aujourd’hui âgées respectivement de 18 et 15 ans, Louis Bertignac a, en effet, pu trouver refuge au cap Nègre, avec Carla Bruni et son époux, Nicolas Sarkozy.

« J’avais l’impression que j’allais perdre mes filles à tout jamais, le truc le plus précieux que j’avais jamais fait, plus important que la musique. Elles n’avaient que 4 ans et 1 an”, racontait-il dans les colonnes du magazine. Et d’ajouter : “J’étais au fond du trou.” Le couple a su soutenir l’artiste, “ils ont été vraiment gentils, impériaux même”. “Bon, ils voulaient me faire faire du sport. Au bout de vingt minutes, je n’en pouvais déjà plus ! » plaisantait-il.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet