Jacques Legros en froid avec Jean-Pierre Pernaut : sa réponse cinglante au gros tacle de Nathalie Marquay

Ce mercredi 5 octobre, Jacques Legros va publier son dernier livre, intitulé  Derrière l’écran – 40 ans au cœur des médias. Un ouvrage dans lequel il évoque sa relation avec Jean-Pierre Pernaut, ce qui n’a pas manqué d’ulcérer Nathalie Marquay, la veuve de l’ancien présentateur du 13 heures. Cette dernière a en effet accusé l’ancien joker de son défunt époux de "coup de putes". Des propos très durs auxquels a répondu le journaliste dans un entretien accordé au Figaro.

Pas encore sorti, c’est un livre qui fait déjà beaucoup réagir. Ce mercredi 5 octobre, Jacques Legros va dévoiler son dernier livre, Derrière l’écran : 40 ans au cœur des médias. Et dans cet ouvrage, le journaliste de TF1 a souhaité accordé un chapitre à celui dont il a été le joker dans le JT du 13 heures pendant de nombreuses années : Jean-Pierre Pernaut. Après avoir indiqué qu’ils n’ont jamais été très proches, Jacques Legros a été plus loin en critiquant la manière de faire du mari de Nathalie Marquay, lors du premier confinement. En effet, à cause de son état de santé, Jean-Pierre Pernaut ne pouvait pas se rendre sur le plateau de TF1 et avait donc fait installer un mini-studio chez lui. Une situation qui a fini par agacer Jacques Legros.

"Il voulait garder le premier rôle et sollicitait l’équipe plus que nécessaire. […] Il voulait de plus en plus prendre la main sur l’ensemble du journal. Je commençais à bouillir intérieurement, jusqu’au jour où j’ai éclaté, rassemblé mes affaires et repris le chemin du parking et de ma voiture. Puisqu’il voulait faire le journal à ma place, qu’il vienne le faire !", a déploré le journaliste dans son livre. Mais ces déclarations sont rapidement remontées aux oreilles de la femme de Jean-Pierre Pernaut, Nathalie Marquay. Dans un entretien accordé au Morning sans filtre, sur Virgin Radio, mardi 27 septembre, cette dernière n’a d’ailleurs pas manqué d’exprimer sa colère.

Jacques Legros : "Ce qui me gêne toujours, c’est quand on commente sans avoir lu"

"J’ai complètement halluciné et surtout, monsieur Jacques Legros oublie qu’il n’était que son joker. Il se permet de se plaindre qu’à cette époque JP veuille garder la main sur le contenu du journal. Mais c’est qui qui depuis plus de 30 ans a donné le ton du 13h et à qui on a attribué les résultats d’audiences ?", a-t-elle réagi, assurant que Jacques Legros avait fait "des coups de p*te" à son mari : "Pendant le confinement, Jean-Pierre devait avoir 15 minutes d’antenne. Et chaque fois, Jacques Legros faisait des sujets de plus en plus longs. Vers la fin il ne lui restait plus que six minutes d’antenne". L’ancienne Miss France a également accusé le présentateur de "jalousie post-mortem". Mais au cours d’une interview dans les colonnes du Figaro, Jacques Legros a expliqué qu’il ne se souciait guère des propos de Nathalie Marquay. "C’est son problème, Nathalie Marquay-Pernaut est libre de dire tout ce qu’elle veut", a réagi le journaliste, avant de faire tout de même part de son agacement : "Ce qui me gêne toujours, c’est quand on commente sans avoir lu, et ni elle, ni l’interviewer n’avait lu le livre".

Source: Lire L’Article Complet