Jacques Chirac : ce Noël qu’il a préféré passer avec sa maîtresse plutôt qu’avec Bernadette

Il y a des Noël que certains préféreraient oublier… En 1975, Jacques Chirac a laissé derrière lui son épouse Bernadette pour passer les fêtes de fin d’année avec sa maîtresse, Jacqueline Chabridon.

La magie de Noël s’est envolée pour Bernadette Chirac. À la fin du mois décembre 1975, Jacques Chirac, alors Premier ministre, tente de la jouer finement pour ne pas éveiller les soupçons de son épouse. Le mari de Bernadette Chirac, réputé infidèle, décide de prendre l’avion direction la Guyane, puis la Guadeloupe, sous prétexte de rendre visite aux habitants des deux îles. « Autour de Jacques Chirac, il y avait beaucoup de journalistes, et tous les journalistes protégeaient Jacques Chirac par rapport à la liaison qu’il était supposé avoir avec une des journalistes qui étaient là » explique Jacques Toubon, ex-conseiller de Jacques Chirac, à nos confrères de France 2 en 2019. À quelques milliers de kilomètres de là, Bernadette Chirac passe les fêtes seule avec ses deux filles.

Cette journaliste, c’est Jacqueline Chabridon, journaliste au Figaro. Leur liaison a débuté en 1974. Jacques Chirac tombe sous le charme de la reporter chargé de faire son portrait pour le journal. « Tout commence alors que Jacques Chirac s’arrête dans un restaurant pour déguster sa traditionnelle tête de veau, et qu’il la met au défi d’avaler comme lui une tête de veau, ce qu’elle s’empresse de faire », raconte Laureline Dupont, auteure de Jacques et Jacqueline, dans le documentaire « Bernadette et Jacques, les inséparables », diffusé sur BFMTV en 2019. Le soir même, les deux amants dînent ensemble.

> Découvrez en images l’évolution de l’ancienne première dame et épouse de Jacques Chirac

La maîtresse de Jacques Chirac gâtée, Bernadette délaissée

Épris de Jacqueline Chabridon, Jacques Chirac est au petits soins pour sa maîtresse, délaissant son épouse. « Il était capable de lui écrire des poèmes enflammés, de faire ouvrir la boutique Pierre Cardin pour lui offrir un pull quand elle avait froid un soir. Des élans du cœur qu’il n’avait plus pour son épouse« , assure Erwan L’Éléouet, auteur de Bernadette Chirac, les secrets d’une conquête, sur BFMTV. Toutefois, Jacques Chirac n’a jamais émis le souhait de divorcer. « Il a à la fois le sens du devoir chevillé au corps, le sens de l’État et une immense ambition », commente Béatrice Gurrey, auteure des Chirac. La relation entre Jacques Chirac et Jacqueline Chabridon dura deux ans. Un an après leur rupture, la journaliste tente de mettre fin à ses jours, ne supportant plus leur séparation.

⋙ Bernadette Chirac : ce Noël à l’Élysée où elle a dû calmer ses invités

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet