INTERVIEW – The Voice All Stars : Ana Ka a perdu 53 kilos, elle nous raconte sa métamorphose

TF1 diffusait ce samedi 25 septembre le troisième numéro de la saison all stars de The Voice. Parmi les talents à retenter l’aventure, Ana Ka, vue dans la saison 5. Confidences.

Ana Ka a participé à la cinquième saison de The Voice, en 2016. La chanteuse, qui évoluait dans l’équipe de Garou, s’apprête à sortir un EP, vit de sa passion, et s’est physiquement transformée. En effet, Ana Ka a perdu beaucoup de poids. Elle se confie à Gala.fr.

Gala.fr : Comment vous êtes-vous sentie sur la scène de The Voice All Stars ?
Ana Ka
: C’était de la joie, de l’excitation, de l’impatience. J’étais heureuse de revoir les copains, et d’autres talents que je voyais à la télé. Mais ça n’empêche pas le trac.

Gala.fr : Justement, c’était ma question. Aviez-vous plus ou moins le trac qu’à l’époque ?
Ana Ka
: J’ai voulu me préparer mentalement, puis je me suis fait happer par le trac, comme si c’était la première fois que je chantais sur scène.

Gala.fr : Et la peur que les fauteuils ne se retournent pas ?
Ana Ka
: Oui, ça reste une crainte, même si on essaye de se dire qu’on a une carrière malgré tout, c’est vrai que l’enjeu peut stresser.

« Garou a été un coach formidable »

Gala.fr : A l’époque, vous étiez dans l’équipe de Garou !
Ana Ka
: Quand j’ai fait la saison 5, j’étais impressionnée d’être sur ce plateau et Garou a été un coach formidable, puis ensuite Florent Pagny qui m’a repêchée. The Voice est une grosse machine, et il faut être préparée car il y a des millions de personnes qui regardent, tout s’emballe, mais j’en garde un bon souvenir car j’ai appris à me connaître en tant que femme et artiste.

Gala.fr : Et ça a répondu à certaines de vos questions ?
Ana Ka
: Ca a répondu à certains questions, et soulevé d’autres. Dans ma vie, beaucoup de choses changeaient, et après The Voice, il y a une période où j’ai perdu confiance en moi. Je me demandais quelle était ma place en tant qu’artiste.

https://www.instagram.com/p/CSbYINFs4xT/

A post shared by 𝔸𝕟𝕒 𝕂𝕒 (@anakaofficiel)

Gala.fr : Pour revenir à The Voice, une fois de plus, vous êtes dans l’équipe de Florent Pagny.
Ana Ka
: Oui, et je l’adore. Être dans son équipe est un honneur.

Gala.fr : Vous avez l’envie de gagner ou de vous éclater ?
Ana Ka
: J’y vais plutôt pour m’éclater. Pour moi, c’est un bonus, une fête entre artistes, déjà que je ne m’attendais pas à être appelée.

Gala.fr : N’étais-ce pas étrange de retrouver Florent Pagny cinq ans après The Voice ?
Ana Ka
: Pas du tout. Et justement, j’ai trouvé ça étrange de ne pas trouver ça étrange. Pour revenir à lui, il est génial, il respecte les artistes, et le revoir, c’était donc fou.

Gala.fr : Vous avez perdu 53 kilos. Quelle est l’origine de cette métamorphose ?
Ana Ka
: J’ai voulu perdre du poids pour ma santé. Tout allait bien dans mon métier tandis que j’étais ronde, mais je venais d’avoir un enfant, et un jour je me suis dit que je voulais lui courir derrière, faire ses lacets sans problème, puis aussi avoir du souffle sur scène. Je voulais pas que mon poids soit un obstacle à cela, à ma relation avec mon fils, alors j’ai pris une décision radicale, je me suis fait opérer. J’ai fait une sleeve. Je prône le fait d’être bien dans sa peau, mais pas au détriment de la santé, simplement.

https://www.instagram.com/p/CUK1ij_g2wM/

A post shared by 𝔸𝕟𝕒 𝕂𝕒 (@anakaofficiel)

Gala.fr :
Ana Ka
: Aujourd’hui, je suis ni mince, ni très grosse, alors c’est un peu plus compliqué pour les casteurs de savoir où me mettre, mais ça m’amuse, car au final, je suis juste moi, et en bonne santé.

Gala.fr : album
Ana Ka
: Je prépare un album, il est terminé, et je cherche un label qui voudra bien le signer. Avant, un EP sortira, en fin d’année. Et le premier single vient de sortir, Plus Jamais, un titre sur l’emprise de l’autre dans une histoire d’amour, car c’est du vécu.

Crédits photos : Bureau 233/ITV/TF1

Autour de

Source: Lire L’Article Complet