INTERVIEW – L’été de Arnaud Henriet (Demain nous appartient) : « Mes meilleures vacances ? Au Brésil, avec ma femme »

Pour l’été, Gala.fr vous propose un grand rendez-vous inédit. Jusqu’au 15 août, chaque jour, une personnalité répond à notre questionnaire estival. Aujourd’hui, c’est Arnaud Henriet, comédien que l’on retrouve actuellement dans Demain nous appartient, qui prend la plume.

Ah, l’été ! Le soleil, les vacances, ce temps où on peut se prélasser sous un ciel bleu, terminer le livre qui ne l’a pas été depuis l’été précédent, prendre le temps de ce qu’on laisse toujours pour le lendemain… Pour célébrer les vacances estivales, Gala.fr est allé à la rencontre de plusieurs personnalités du milieu de la télévision, de la musique, de la mode ou encore du cinéma pour leur poser quelques questions sur leurs habitudes chaque été. Ce jour, c’est à Arnaud Henriet que l’on donne la parole. L’acteur que l’on peut retrouver chaque soir, à 19h10, sur TF1 dans la série à succès Demain nous appartient, dans la peau de Sylvain Moreno, et que l’on a pu voir dans le film Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu a accepté de se plier au jeu de l’entretien de l’été.

Gala.fr : L’été, vous êtes plutôt mer ou montagne ?
Arnaud Henriet :
Mer avec ou sans ma mère. Encore que je vous dis mer mais parce que depuis 5 ans j’ai la chance d’être à Sète. Et j’ai surtout du la chance de connaître les plages du littoral Sétois.  C’est bien simple, je ne pensais pas, qu’il existait encore des endroits en Métropole bien sûr où la plage est aussi grande et l’eau aussi belle. Ça a été une découverte et vraiment cela m’a réconcilié avec la plage l’été alors que jusque là c’était plutôt maison piscine.

Gala.fr : Les vacances, entre amis ou en famille ?
Arnaud Henriet : Avec la famille de mes amis comme avec les amis de la famille. L’important est de tenir loin de vous les relous.

Gala.fr : Quelles ont été vos meilleures vacances ?
Arnaud Henriet : Toutes celles où on a découvert des spots fabuleux au Brésil avec ma femme. Morro de São Paulo ou Boïpeba, un rêve.

Gala.fr : Et les pires ?
Arnaud Henriet : Je devais avoir 17 piges, j’avais raté mon bac une première fois et j’ai décidé de rester dans la maison de mes parents au mois d’août pendant qu’ils n’étaient pas là. Et dès le deuxième jour, je me suis retrouvé, gérant d’un camping : il y avait mes amis, et des personnes que je ne connaissais même pas. 15 jours d’enfer, à éviter les brûlures de cigarettes sur le canapé, à parler avec la Police qui venait tous les soir ! Au secours !

Gala.fr : Vos vacances idéales ?
Arnaud Henriet : La maison de famille dans la Drôme, les enfants, les amis des enfants, les potes, les enfants des potes, ou sans les enfants les potes pour éviter les : «Tu lui dis rien là ? Non parce qu’il est debout au bord de la piscine à viser Pierre sur le matelas en faisant pipi.» Et là si c’est l’enfant d’un pote et que mon pote se marre, j’ai perdu un pote. (Il rit) Ça va je plaisante. Mais quand même… à moitié.

Gala.fr : Pour vos vacances, plutôt visites ou farniente ?
Arnaud Henriet : Visite des meilleurs spots pour le farniente.

Gala.fr : En vacances, quels livres ou disques emmenez-vous ?
Arnaud Henriet
: Au niveau des livres, je prends : L.A Stories de James Frey, Trinités de Nick Toshes et Additionne d’Alexandre  Brasseur parce que j’aime Alexandre. Et pour ce qui est des disques, vous savez cher Thomas vous savez que depuis 2001, notre « discothèque » nous suit partout. Mais s’il fallait retenir que quelques disques alors il y aurait Phœnix. Tous ! Y compris le dernier né Alpha Zulu. Two Door Cinema Club. Suprême NTM pour nettoyer les oreilles des d’jeun’s, MHD pour leur montrer que je suis pas que un vieux con et toujours partout, tout le temps, The Clash.

Gala.fr : Le parfum ou le plat qui vous rappelle l’été ?
Arnaud Henriet : La tomate mozza avec une mozza d’Italie, des tomates cerises, une huile d’Olive de la Drôme et le basilic frais cueilli là où il pousse, près du volet de la cuisine. Le parfum de la lavande tout juste coupée dans cet endroit incroyable de la Drôme Provençale chez Odile Guerpillon-Tassi qui s’appelle « Essentiel de Lavande » me ramène aussi à l’été. Ça, c’est mon côté Nono bio mais il y a un parfum qui est synonyme de soleil, de plage, de caipirinha avec la cachaça do Brasil, que je vous suggère de boire en écoutant Natural de Prinsess Jorge, c’est cette envoûtante odeur de Monoï.

Gala.fr : Savez-vous où partirez-vous en vacances cet été ?
Arnaud Henriet : Dans la maison de famille de mon épouse dans la Drôme Provençale entre Grignan et Montelimar. Un village perché, et chaque fois que vous revenez de votre sortie à vélo, vous vous rendez bien bien compte à quel point il est perché, et ce village s’appelle Clansayes.

>> PHOTOS – Miss France, Inès Reg, Stéphane Plaza… Où les stars partent-elles en vacances ?

Crédits photos : Capture écran : TF1

A propos de


  1. Arnaud Henriet

Autour de

Source: Lire L’Article Complet