INTERVIEW – La rentrée scolaire… d’Elodie Gossuin : « J’angoisse aussi pour mes deux petits… »

C’est l’heure de la rentrée scolaire ! Ce jeudi 1er septembre, des millions d’enfants retrouvent le chemin des écoles. L’occasion pour les parents de se confier à Gala.fr sur ce jour si important. La première à se prêter au jeu : Elodie Gossuin.

Ce jeudi 1er septembre, des millions d’enfants font leur rentrée scolaire… et les parents aussi par la même occasion. Pour ce jour particulier qui marque la fin des vacances d’été, Gala.fr est allé à la rencontre de personnalités qui ont un ou plusieurs enfants. Comment vivent-elles ce jour ? Leurs enfants sont-ils pressés de retrouver leurs copains ? Et comment appréhende-t-on les achats de fournitures ? Maman de quatre enfants, Élodie Gossuin a accepté de tout nous dire.

Gala.fr : Comment appréhendez-vous la rentrée scolaire de vos enfants ?
Elodie Gossuin
: Je suis cool, mais là, je suis très engagée. Quand mes grands ont passé le brevet, j’étais dans un état. Et là, ils rentrent au lycée, donc je prends une petite claque. Le temps file à une vitesse, mais je suis heureuse pour eux, car ce sont les plus belles années qui arrivent. J’espère qu’ils ne connaîtront plus de période masquée ou qu’ils ne se retrouveront plus isolés socialement, et qu’ils pourront profiter de leur adolescence. Mais oui, j’angoisse car je pense aussi aux autres problèmes qui peuvent arriver comme les déceptions amoureuses. J’angoisse aussi pour mes deux petits qui changent d’école et entrent au CM1. Mais je suis là pour eux.

Gala.fr : Êtes-vous du genre à emmener vos enfants à l’école ?
Elodie Gossuin
: Je vais les emmener le premier jour au lycée. J’attends ça depuis longtemps (elle rit)

Gala.fr : Quand avez-vous fait les achats de fournitures ?
Elodie Gossuin
: Ca me prend la tête, et je suis du genre à regrouper les courses. Puis on recoit de nouvelles listes tout le temps. Entre les cahiers spécifiques aux professeurs, la calculatrice spéciale. Généralement, on passe le mois de la rentrée à racheter des trucs.

Gala.fr : Votre enfant a-t-il déjà eu des problèmes à cause de votre célébrité ?
Elodie Gossuin
: Pas du tout, car on vit dans un petit village où j’ai grandi et je sais que les gens sont bienveillants par rapport à ça. Et j’en ai beaucoup parlé avec les enfants, et avaient pleinement conscience de mon métier, et par le fait que des gens m’arrêtaient dans la rue. Ils savaient quoi dire, ils savent gérer la curiosité. Puis c’est surtout des questions comme « pourquoi ta mère est là alors qu’hier soir elle etait à la télé » ou « Comment c’est Fort Boyard ». Et ils sont protégés par leurs copains. Il n’y a jamais eu de soucis.

https://www.instagram.com/p/ChFgyBfICaD/

A post shared by 𝓔́𝓵𝓸𝓭𝓲𝓮 𝓖𝓸𝓼𝓼𝓾𝓲𝓷 🦄 (@elodiegossuin)

Gala.fr : Les devoirs pour vous : une corvée ou un réel plaisir ?
Elodie Gossuin
: Oh non… Je te dis pas que c’est un plaisir, mais en majorité, c’est une contrainte. Quand tu as bossé, que tu rentres et tu découvres des exercices du jour au lendemain, des devoirs maisons, mais que tu dois faire une machine, et la cuisine… Voilà. Mais là, les pires années sont passées car on avait les devoirs des quatre. Aujourd’hui, les deux grands sont autonomes. Et puis même si on a quatre enfants, on a deux fois deux jumeaux, donc seulement deux niveaux de classe. Et on les incite à rester dans la même classe, comme ça, on s’évite de devoir gérer un autre niveau.

Gala.fr : Quel est votre meilleur souvenir de l’école ?
Elodie Gossuin : Mes meilleures amies que j’ai depuis le collège. Le lycée aussi, où c’était les belles années : les sorties, les premiers amours, les premières fois.

Gala.fr : Qui dit adolescence dit aussi premières bêtises…
Elodie Gossuin : Je sais… Et je surveille. Mais ils en feront, et ils en feront, c’est obligé !

Gala.fr : Les cigarettes, les premiers verres d’alcool…
Elodie Gossuin : On en parle. Je crois qu’il ne faut pas interdire sinon l’enfant fait la connerie puissance 1000, mais je leur souhaite de faire de conneries, mais modérément.

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

A propos de


  1. Elodie Gossuin

Autour de

Source: Lire L’Article Complet