“Ils ont fait de nous une marchandise” :  le prince Harry critiqué par les employés de sa start-up

Au printemps dernier, le prince Harry rejoignait la start-up BetterUp en tant que Chief Impact Officer. Un rôle qui consiste à mesurer l’impact positif et négatif de l’entreprise. D’après les révélations de The Daily Beast, les employés de l’entreprise ont beaucoup de choses à redire.

En prenant la décision de s’éloigner de la famille royale et de ses engagements officiels, le prince Harry a également décidé de trouver un emploi. Depuis presqu’un an, il est donc devenu le Chief Impact Officer de BetterUp, une start-up spécialisée dans le coaching personnel et la santé mentale. Son rôle consiste à s’assurer que l’entreprise a le moins d’impact négatif au niveau sociétal et environnemental, mais aussi à en maximiser les impacts positifs. Si en théorie tout est fait pour que chacun s’épanouisse, la réalité au sein de l’entreprise semble bien différente. D’après les révélations de The Daily Beast, certains coachs travaillant pour la start-up dénoncent un nouveau système de rémunération qui va drastiquement diminuer leurs revenus. « Nous sommes nombreux à être en colère », a expliqué l’un d’entre eux au site web, en ajoutant qu’il avait vu sa paye diminuer d’un tiers depuis cet automne. « Je dirais que j’en ai le cœur brisé. Et je pense que leur éthique est vraiment questionnable », a-t-il ajouté. « Ils ont fait de nous une marchandise », a renchéri un autre employé de BetterUp.

Au-delà de la baisse des rémunérations, les employés se soulèvent contre un nouveau système d’évaluation qui permet aux clients de noter la prestation du coach. « Quand je coache quelqu’un, je ne veux pas être focalisé sur la note qu’il va me donner. D’un point de vue éthique… Nous sommes là pour coacher le client, pas pour faire en sorte qu’il appuie sur le bouton ‘’j’aime’’ », a confié dans The Daily Beast un membre de la société californienne.

> Découvrez en images les surnoms de la famille royale.

Le prince Harry, vraiment impliqué ?

Quid de l’implication du prince Harry ? Toujours d’après le site d’information américain, aucun des coachs ne seraient en mesure de donner le rôle exact que joue le petit-fils de la reine Elizabeth II dans l’entreprise. Certains se sont même questionnés quant à sa réelle utilité, laissant sous-entendre que son recrutement ne pourrait être qu’une stratégie marketing.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Dana Press / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet