« Il y a de gros coups de déprime » : Emmanuel Macron contraint de ré-enchanter ses troupes

Débâcle aux régionales, menace de 4e vague de Covid… Confronté au moral en berne de ses troupes, Emmanuel Macron reçoit les députés LREM lundi à l’Elysée pour leur donner un “coup de boost“.

C’est une rencontre qu’ils attendent avec impatience. Minés par des échecs en série depuis les régionales, qui ont provoqué de vives tensions internes, les députés LREM sont reçus ce lundi 12 juillet à l’Elysée. Le but : remonter le moral des troupes pour amorcer la fin du quinquennat. Et le début de la bataille de 2022. “Ça va être une vraie bouffée d’air frais pour tout le monde ici, a reconnu une parlementaire dans Le Figaro. Beaucoup d’entre nous ont le moral dans les chaussettes. On vient de se prendre une claque aux élections régionales et on s’apprête à faire face à un nouveau rebond de l’épidémie. Il nous faut des perspectives”.

Il faut dire que l’été n’annonce rien de réjouissant. A 20h, Emmanuel Macron doit s’adresser aux Français pour évoquer un nouveau coup de vis face à la dégradation de la situation sanitaire, et ses projets pour l’épineuse réforme des retraites. Un dossier brûlant qui pourrait rapidement faire des étincelles. “Au sein du groupe majoritaire, pas mal de députés ont complètement décroché, reconnaît un habitué de l’Assemblée. Pas mal de parlementaires En marche ne savent plus où ils campent ces derniers temps. Il y a eu des gros coups de déprime. Il faut agir vite, avertit-il.

La Macronie veut retrouver un leader pour 2022

Plus qu’un “coup de boost“, certains espèrent “retrouver un vrai chef. “Depuis quelques semaines, les règlements de compte se font sur la place publique”, déplore une parlementaire marquée par le récent clash entre Eric Dupond-Moretti et Gérald Darmanin, qui s’est récemment permis de donner de leçons au parti. Beaucoup attendent aussi d’Emmanuel Macron qu’il fixe un cap à suivre d’ici 2022 et la fin de son mandat. “On est dans le “money time” du quinquennat”, rappelle ainsi Hervé Berville, député des Côtes-d’Armor. Le chef de l’Etat arrivera-t-il à remobiliser ses troupes ? Une chose est sûre : cet été ne sera pas de tout repos pour la Macronie.

Crédits photos : Eliot Blondet/Pool/Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet