"Il fourre sa langue dans ma bouche" : Eric Zemmour accusé d'agression sexuelle, le témoignage glaçant d'une jeune journaliste

Devant les caméras de "Complément d’enquête" ce jeudi 4 novembre 2021, une jeune femme, journaliste de profession, a livré un témoignage glaçant. Elle accuse Eric Zemmour de l’avoir agressée sexuellement.

Ce jeudi 4 novembre 2021, les caméras de « Complément d’enquête » étaient tournées vers Eric Zemmour, éditorialiste et potentiel candidat à l’élection présidentielle de 2022. Un travail d’investigation qui a mené les journalistes de l’émission de France 2 à faire une rencontre inattendue. En effet, ces derniers ont donné la parole à Anne, qui accuse Eric Zemmour de l’avoir agressée sexuellement en 2005.

Le visage dissimulé, par peur des représailles, Anne raconte face caméra ce qu’elle a vécu. Alors qu’elle vient tout juste de décrocher son diplôme de journalisme, Anne rêve d’intégrer la rédaction du « Figaro », où travaille Eric Zemmour en tant qu’éditorialiste. Anne, 26 ans, prend contact avec Eric Zemmour qui l’invite à boire un café. « Dès les premières minutes, il a relevé ma mèche sur mon visage. Il m’a dit que j’avais de beaux yeux, un beau sourire. Moi j’étais hyper troublée, mal », raconte Anne.

Alors qu’elle remercie Eric Zemmour de l’avoir invitée à boire un café, le polémiste aurait eu un comportement « immonde » selon la jeune femme. « En se levant, il me dit : ‘vous allez me remercier autrement’. Et là, il fourre sa langue dans ma bouche. Et là, c’est inattendu, dégoûtant, immonde », détaille-t-elle. Un acte qu’il aurait reproduit quelques minutes plus tard. « On sort du café, et en fait il recommence, il le refait en disant au revoir », se souvient Anne. Plus tard, Eric Zemmour aurait repris contact avec la jeune femme, mais celle-ci le repousse, lui expliquant qu’elle ne compte plus le revoir. Selon Anne, le polémiste lui aurait indiqué « que je n’arriverai pas à grand chose si je ne me plie pas à un petit passage dans son lit ».

Interrogé par « Complément d’enquête », l’avocat d’Eric Zemmour a déclaré : « Ce sont des accusations graves. Encore faut-il qu’une accusation bénéficie d’une preuve et d’une réalité. Pas de plainte, des affirmations. Comment voulez-vous répondre à cela ? Ça fait partie des attaques obligées ». Comme Anne, six autres femmes affirment avoir subi des agressions sexuelles de la part d’Eric Zemmour.

La rédaction

À voir également : « Cher vendeur de livres… », traitée de « pauvre fille », Nabilla répond à Eric Zemmour et c’est épique !

Source: Lire L’Article Complet