Hélène Ségara vexée par les critiques : « On a dit que j’avais raté ma chirurgie esthétique »

Hélène Ségara a longtemps été la cible de critiques visant son apparence physique. Et alors qu’elle s’apprête à reprendre sa place de juge dans La France a un incroyable talent, la chanteuse est revenue sur ces remarques blessantes.

La seizième saison de La France a un incroyable talent s’amorce. Mercredi 20 octobre, le jury composé de Marianne James, Hélène Ségara, Éric Antoine et Sugar Sammy, partira à la recherche de la star de demain. À deux jours du lancement de l’émission, Hélène Ségara s’est confiée à Télécâble Sat Hebdo. Lors de cette interview croisée avec Marianne James, l’interprète de Elle tu l’aimes, est revenue sur les critiques dont elle a été la cible, au cours des dernières années, toutes visant son apparence physique.

« À cause de la cortisone, mon visage avait tellement changé qu’on avait dit que j’avais raté ma chirurgie esthétique« , raconte celle qui a fait les beaux jours de la comédie musicale Notre-Dame-de-Paris. Des propos qui ont profondément blessé l’artiste : « Les gens n’imaginent pas les complexes que ça peut donner. » Et pour cause, si Hélène Ségara est apparue le visage boursouflé ce n’est pas en raison d’une quelconque chirurgie ratée, mais suite à une rare maladie, qui touche ses yeux.

Des critiques blessantes

En 2013, l’interprète de Il y a trop de gens qui t’aiment fait son entrée sur le plateau de Touche pas à mon poste le visage bouffi. Très vite, les téléspectateurs la soupçonnent d’avoir eu recours à la chirurgie esthétique. Il n’en est rien. « C’est très blessant d’être attaquée sur son physique […] Mais non, je n’ai pas fait de chirurgie esthétique, je suis malheureusement malade« , confie-t-elle à l’époque dans Télé-Loisirs. Affectée par ces critiques pendant un certain temps, Hélène Ségara est désormais passée à autre chose. « Aujourd’hui, je suis apaisée par à ce sujet« , explique-t-elle à Télécâble Sat Hebdo.

Crédits photos : CYRIL MOREAU / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet