Harry et William : pourquoi Noël est source de tension pour les deux frères?

Cette année encore, les fils du prince Charles ne passeront pas les fêtes ensemble. Chez les Windsor, Noël est devenu synonyme de tension. Voici pourquoi.

Les jours heureux où Harry et William s’affrontaient lors d’un amical tournoi de football à Sandringham le 24 décembre semblent bien lointains. Si les deux fils de Diana ont longtemps été proches, au cours des trois dernières années, leurs relations vont de mal en pis, malgré les vaines tentatives de leurs proches de les réconcilier.

L’arrivée de Meghan Markle dans la vie du prince Harry est donc au cœur de la discorde fraternelle, mais d’après la journaliste et auteure Katie Nicholl, les tensions auraient pris racine lors des fêtes de fin d’année 2017. « Selon l’un des amis proches des princes, il y a eu une première dispute au moment de Noël, écrivait-elle dans l’édition britannique du magazine Vanity Fair. Harry a eu l’impression que William ne se montrait pas très avenant envers sa nouvelle compagne, Meghan, et lui a fait part de son mécontentement. Ça a été la source d’un accrochage important, résolu uniquement lorsque le prince Charles lui-même s’en est mêlé et a prié William de faire un effort avec sa future belle-sœur ».

À lire aussi – Harry et William : et si leur guerre fratricide prenait un tour inattendu ?

La situation entre Harry et William est délicate

Des propos qui vont à l’encontre du front uni qu’affichaient Kate, William, Harry et Meghan lors de la messe, une tradition familiale le matin de Noël. Une sortie remarquée par la presse britannique qui leur attribua aussitôt le surnom « les quatre fantastiques« . À la demande du prince Charles, l’actrice américaine avait tout de même été accueillie à Anmer Hall, la résidence secondaire du duc et de la duchesse de Cambridge située près de Sandringham. Un séjour qui n’a pourtant pas suffi à apaiser les tensions.

La preuve ? la guerre est déclarée entre les deux frères depuis quelque temps déjà. Si dès leur rencontre, Kate et William avaient des réserves à l’égard de Meghan, le départ de Harry et son épouse pour les États-Unis a fini de les convaincre. À tort ou à raison : c’est la duchesse de Sussex, selon le couple Cambridge, qui tient à mettre une distance entre les familles.

La reine et ses proches auront-ils vraiment cœur à faire la fête durant les jours à venir ? Non seulement Elizabeth II fête Noël pour la première fois sans son époux, prince Philip, mort au mois d’avril dernier mais en plus elle doit rester dans son château à Windsor, au lieu de se rendre à Sandringham comme chaque année. Une lourde décision prise en raison de la progression alarmante du variant Omicron au Royaume-Uni. Si quelques-uns de ses enfants pourront tout de même lui rendre visite le 25 décembre, l’absence du duc et de la duchesse de Sussex risque de peser sur le moral des Windsor.

À lire aussi – Noël chez les Windsor : découvrez leurs surprenantes traditions

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet