Harry et Meghan Markle : un nouveau scandale en vue ?

La propriété de Meghan Markle et Harry sous surveillance, alors que l’état californien veut réduire les dépenses d’eau, après une sécheresse en 2021 ? Pour une journaliste du Telegraph, cela ne fait de doute. N’en déplaise aux fans des Sussex avec lesquels elle ferraille sur Twitter…

Encore un vilain croche-patte de la presse britannique ? Alors que le groupe Associated Newspapers, éditeur du Daily Mail, a commencé le dédommagement de Meghan Markle pour atteinte à la vie privée, violation du droit d’auteur et frais de procédure abusifs, suite à la publication d’une lettre qu’elle avait écrite à son père, la duchesse et le prince Harry subissent une attaque en règle du Telegraph.

Dans un article mis en ligne ce 9 janvier, la chroniqueuse royale Camilla Tominey, surfant sur la rumeur d’une mise en vente de leur demeure de Montecito, feint de s’inquiéter que « l’herbe ne soit plus verte » pour les Sussex du côté de Santa Barbara. Jeu de mots perfide : alors que le couple entretient sa pelouse à grands frais d’arrosage et fait couler plusieurs fontaines, la journaliste rappelle que les habitants du district de Montecito sont très fortement dissuadés de gaspiller de l’eau, en raison de la sécheresse qui a sévi en Californie du Nord en 2021. En d’autres termes, les discours écologistes de Meghan et Harry vont devoir être mis en pratique, alors que leurs voyages en jet privé ont déjà fait gloser par le passé.

Les Sussex bientôt prochainement empêchés de laisser couler l’eau de façon excessive chez eux

Soutiens inconditionnels, les fans du couple n’ont pas tardé à se manifester sur Twitter, indignés par les insinuations de Camilla Tominey. Une des admiratrices des Sussex, habitant en Californie, lui a notamment répondu que ce qu’elle écrivait n’était « pas vrai » : l’eau a été préservée l’été dernier, mais les fortes précipitations qui se sont abattues sur le « Golden State » ces 3 derniers mois préservent l’état d’un risque de sécheresse dramatique. Camilla Rominey, jamais avare de révélations compromettantes sur les Sussex, ne s’est pas laissée faire, assurant qu’elle tenait ses informations du service des eaux de Montecito et donnant à lire un article du Guardian.

Confirmation of Montecito stop watering notice here (source: the actual Montecito Water District, who I imagine would probably have a better idea than you?) : https://t.co/gLjs4vgEWJ https://t.co/KVSJMNETbC

Selon les explications du Guardian, les habitants de Californie ne sont pas autorisés à arroser leur pelouses 48 heures après un orage, au risque d’une amende de 440 euros par jour d’infraction. Le quotidien précise qu’il s’agit bien d’une mesure des régulateurs de l’état, afin de ne pas gaspiller d’eau alors que la sécheresse a favorisé la propagation d’incendies dans un passé proche. En ce début d’année, le gouverneur Gavin Newsom veut réduire les dépenses d’eau de 15% par rapport à 2021. Et, comme l’écrit Camilla Tominey, le lavage des voitures au jet, l’irrigation des jardins ou l’activation de fontaines d’ornement ne vont plus être permis d’ici à la fin du mois. Des mesures drastiques qui n’auront certainement pas échappé à Harry, encore récemment salué par son père Charles sur sa mobilisation en faveur de l’environnement…

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet