Harold Hessel ("Affaire conclue") : Sophie Davant, une présentatrice avec laquelle le "déclic a été immédiat"

Chaque jour dans Affaire conclue sur France 2, des vendeurs font expertiser leurs objets par différents spécialistes. Parmi eux, Harold Hessel qui tente de relever le défi sous le regard de Sophie Davant. Une présentatrice avec laquelle, comme il l’a confié à Gala le mercredi 15 septembre 2021, il s’est lié d’amitié très rapidement.

  • Sophie Davant

Miroirs, vases, tableaux, sculptures… De nombreux objets sont présentés dans l’émission Affaire conclue sur France 2. Et pour expertiser ces biens, le commissaire-priseur du programme : Harold Hessel. Après l’estimation proposée par ce dernier, le vendeur choisit d’aller ou non en salle des ventes. Un lieu dans lequel cinq acheteurs professionnels décident d’enchérir sur l’article. Une tâche ardue pour celui qui est devenu au fil des années l’un des membres emblématiques du divertissement présenté par Sophie Davant. Pour autant, il peut toujours compter sur le soutien de l’animatrice. Et pour cause, à l’écran, leur complicité est évidente. “Entre elle et moi, ça a été un déclic immédiat alors qu’on ne se connaissait pas avant l’émission”, a ainsi déclaré Harold Hessel dans une interview accordée à Gala le mercredi 15 septembre 2021.

En effet, avant de taper dans l’œil de l’équipe d’Affaire Conclue, Harold Hessel a fait ses armes dans l’émission Vos objets ont une histoire, présentée par Charlotte de Turckheim. Un programme diffusé six mois en 2014 sur France 2. Cette première expérience, telle un tremplin, lui a ainsi permis de se lier d’amitié avec Sophie Davant. “C’est assez drôle. Maintenant, au bout de cinq ans, on connait nos points forts et nos points faibles, et il nous arrive de nous chamailler gentiment, mais c’est amusant”, a expliqué le commissaire-priseur au média. Un véritable coup de foudre amical.

Le gendre idéal ?

Si de nombreux commissaires-priseurs sont présents dans Affaire conclue, Harold Hessel est incontestablement le plus populaire d’entre eux. Mais côté coulisses, celui que qualifie Sophie Davant de “gendre idéal” n’est peut-être finalement pas célibataire. Plus encore, il s’amuse de cette apparence. “C’est drôle, car je donne l’image, qui est vraie, de quelqu’un de gentil et courtois, alors quand on dit que je suis le gendre idéal, je trouve ça adorable”, a-t-il dévoilé dans l’entretien accordé à Gala. Enfin, au sujet de ses amours, pas question pour celui qui vient de publier l’ouvrage Objets d’Histoire, histoires d’objets (éditions La Martinière), de révéler le moindre indice. “Ma famille est importante pour moi, et je ne veux pas mélanger la sphère privée à la sphère médiatique. Je me protège”, a-t-il ainsi conclu.

Source: Lire L’Article Complet