Gims embarrassé par sa vidéo polémique : « Il s’est fait démonter par son entourage »

Ce dimanche 23 janvier, Le Parisien s’intéresse à l’avis des proches de Gims concernant sa récente vidéo polémique sur le Nouvel An. Un scandale énormément commenté sur les réseaux sociaux.

Il y a trois semaines, Gims faisait polémique en demandant, en vidéo postée sur Instagram et à ses fans, d’arrêter de lui envoyer des messages pour lui souhaiter une bonne nouvelle année 2022. De confession musulmane, l’artiste de 35 ans se justifiait en parlant de sa religion et du fait qu’il ne célèbre pas l’événement. De quoi faire grincer des dents du côté de ses fans, mais pas seulement. Ce dimanche 23 janvier, Le Parisien revient sur le scandale provoqué par le coup de gueule du chanteur, en rapportant le témoignage d’une amie : « Il s’est fait démonter par son entourage. »

Un autre proche de Gims a, pour sa part, été choqué : « C’est n’importe quoi, il a pété un boulon ! » Dans les colonnes de nos confrères, Laurent Bouneau, directeur des programmes de Skyrock a, pour sa part, partagé son avis : « On a l’impression d’une discussion entre potes, mais quand tu travailles pour le label de TF1 et que NRJ te déroule le tapis rouge, tu ne peux pas faire une telle erreur de com’. » Sur sa lancée, il a également évoqué le contexte, qui ne va pas vraiment en faveur du rappeur congolais : « Gims n’est pas dans une super période commerciale. Son dernier album ‘Le Féau’ ne marche pas aussi fort que les précédents, et son duo avec Vitaa n’est pas le tube espéré. » Néanmoins, le producteur des concerts du frère de Dadju a assuré que la vidéo polémique de son petit protégé « n’a pas eu d’incidence sur les ventes de tickets de sa prochaine tournée qui commence en février et affiche complet ».

Le rappeur @GIMS demande à ce qu’on ne lui souhaite plus une « bonne année » et les anniversaires car cela ne se fait pas chez les musulmans.

pic.twitter.com/4o3pYOfh5r

Découvrez des photos de Gims et de sa femme Demdem, à Cannes

Valérie Pécresse intransigeante

Quoi qu’il en soit, le mal est fait et les tacles sont nombreux à l’intention de Gims. Son ancien ami Booba, toujours là pour donner son point de vue, en avait profité pour le remettre à sa place : « Par contre, pour prendre un billet sur les fêtes chrétiennes t’es là mon salaud. » De son côté, Valérie Pécresse, qui avait reçu le soutien du chanteur par le passé, a pris la parole sur le plateau de C à vous, en estimant qu’on « ne peut pas accepter de laisser dire des choses comme ça ». Au final, la candidate LR à la prochaine élection présidentielle a appelé l’artiste, qui a fait ses plus plates excuses. « Il m’a dit qu’il était désolé. Qu’il ne voulait blesser personne et qu’il allait souhaiter une bonne année à tout le monde », a-t-elle expliqué. Des excuses finalement exprimées par le chanteur, en personne, dans les colonnes du JDD le dimanche 23 janvier.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Norbert Scanella / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet